Le conseil départemental 74 obtient gain de cause dans le litige l’opposant au trésorier départemental. Au cœur du différend, le dispositif d’accompagnement social d’urgence décidé le 25 mai 2O2O. Concrètement, il s’agit d’une prime de 1 000 euros en faveur des 2 000 travailleurs non salariés privés d’activité suite à une décision administrative prise dans le cadre de la crise sanitaire. Le blocage a été levé par Jacqueline Gourault, la ministre de la Cohésion sociale, qui a confirmé le caractère social et non économique de cette aide. Dans un communiqué, Christian Monteil, le président du CD74 remercie les parlementaires haut-savoyards Loïc Hervé, Sylviane Noël, Virginie Duby-Muller, Martial Saddier de leur soutien. Dans la foulée, il étrille la position adoptée par les trois parlementaires LREM, Marion Lenne, Véronique Riotton, Xavier Roseren.