100 randonneurs se sont mobilisés pour faire face à  la maladie d’Alzheimer

Fernande Lamarie, présidente de l’association “Carpe Diem”, aux côtés de Dominique Bouvier, ""directrice de “La Folatière”, ainsi que le personnel et les familles, organisaient une randonnée intitulée “Pour vivre mieux avec la maladie d’Alzheimer”.
Au cours de la matinée, les organisateurs ont enregistré une centaine d’inscriptions ainsi que des dons qui ont été faits au profit de l’association “Carpe Diem”.
Tout au long de la manifestation, les organisateurs ont également vendu des pâtisseries “maison”. La totalité des inscriptions, des dons et de la vente de pâtisseries sera entièrement reversée au profit des résidents de “La Folatière”.
Comme à l’accoutumée, les participants ont particulièrement apprécié les parcours qui leur ont permis de découvrir les alentours de Rosières et les hauteurs de Montbernier. La centaine de randonneurs s’est lancée sur le 5 ou le 11 km. De plus, un ravitaillement des plus sympathiques attendait les marcheurs qui s’étaient engagés sur le circuit des 11 km. Celui-ci se tenait sur le site de Rosière.
En France, il y aurait 850.000 personnes mala-des, soit l’équivalent de la ville de Marseille. En creusant plus loin, en réalité c’est près de 3 millions de personnes (malades et entourage) qui seraient concernées en France et dans les DOM/TOM. De plus, un malade sur deux ignorerait qu’il est atteint de la maladie d’Alzheimer. Avec près de 225 000 nouveaux cas diagnostiqués par an, la maladie d'Alzheimer et les maladies apparentées demeurent une priorité de santé publique.
Découverte en 1906 par Aloïs Alzheimer, la maladie d’Alzheimer est une affection du cerveau dite “neuro-dégénérative”, c’est-à-dire qu’elle  entraîne une disparition progressive des neurones. Ces neurones, qui servent à programmer un certain nombre d'actions, en disparaissant entraînent une altération des facultés cognitives : mémoire, langage, raisonnement, etc. L’extension des lésions cérébrales cause d’autres troubles qui réduisent progressivement l’autonomie de la personne.

Une mobilisation nécessaire
Ce qui alarme les populations, c’est qu’il n’y a aucun traitement curatif pour guérir de la maladie d’Alzheimer, ni aucun traitement préventif pour l’éviter.
Derrière ces chiffres, de nombreuses familles victimes des conséquences sociales, affectives et financières liées à cette pathologie, sont directement concernées. Et au vu de l’évolution actuelle des chiffres, potentiellement nous sommes ou nous serons tous un jour concernés directement ou indirectement par cette maladie.
En effet, si rien ne change on estime le nombre de malades à 1.275.000 en 2020, et 2.150.000 en 2040. En 2020, la maladie d’Alzheimer toucherait un français sur 4 de plus de 65 ans.
La maladie d’Alzheimer apparaît plus souvent chez les personnes âgées, mais elle n’est pas une conséquence normale du vieillissement. Par ailleurs, on associe souvent la maladie d'Alzheimer à la perte de mémoire car ce sont effectivement les neurones localisés dans la région de l'hippocampe, siège de la mémoire, qui sont les premiers atteints.
Malheureusement, petit à petit, d'autres zones du cerveau sont touchées et mènent à la disparition progressive des capacités d'orientation dans le temps et dans l'espace, de reconnaissance des objets et des personnes, d'utilisation du langage, de raisonnement, de réflexion…
Aujourd’hui, “France Alzheimer” ce sont 500 lieux d’accueil et d’écoute partout en France. L’associa-tion a mené près de 2.200 actions auprès des familles sur la seule année 2011. Elle forme encore près de 10.000 aidants familiaux et 6.000 professionnels du soin et des services à la personne et, depuis 1988, “France Alzheimer” a consacré plus de 10 millions d’euros à la recherche.
Créée en 1985, à l’initiative de familles de personnes malades et de professionnels du secteur sanitaire et social, France Alzheimer est aujourd’hui la seule association nationale reconnue d’utilité publique dans le domaine de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées.
Texte et photo : Carole Muet


2014-07-12

A propos de l'auteur

GROUPE ECOMEDIA

GROUPE ECOMEDIA, c'est le groupe de presse économique de Savoie Mont Blanc (74 et 73), de l'Ain (01), du Nord Isère (38) et de la région lémanique trans-frontalière avec Genève et les cantons romands.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ