Samedi 5 et dimanche 6 septembre, pas moins de 11 000 courageux ""(6 000 le samedi, 5 000 le dimanche) ont participé à la 2e édition de “The Mud Day” Lyon. Ce grand événement sportif qui ne manquait pas de boue s’est déroulé autour du lac de Vénérieu. Les participants devaient parcourir 13 km dans la boue, avec 22 obstacles disséminés un peu partout à franchir. Un vrai parcours du combattant !
Tout au long du week-end, il y a eu du sport, mais surtout de l’entraide et de l’émotion. Entièrement re-dessiné par rapport à l’an dernier, le parcours a donné du fil à retordre aux concurrents puisque six nouvelles embûches faisaient leur apparition : Mud Discovery, Your Last Wheel, Drunk Test, Gravity Ladder, All4 The Top et The Mud Way. En plus de l’endurance, les obstacles étaient conçus pour exploiter force, mental, esprit d’équipe… et fun ! Les adeptes du genre ont également pu retrouver des obstacles emblématiques comme le crawlingTime dans l’eau, le MudPool, le TarzanStyle ou encore le mythique “IceCrime”. Sur chaque épreuve, quelques surprises et des obstacles uniques en rapport avec l’identité du lieu attendaient les Mud Guys.
Bain glacé, montagnes de boue, murs, barbelés, filaments électriques… En ces premiers jours de septembre, les “Mud Guys” ont eu la confirmation que les vacances n’étaient qu’un lointain souvenir. Non chronométrée, en solo ou en équipe, la course a été bouclée au rythme de chacun. L’objectif était avant tout de se dépasser, de repousser ses limites et de faire preuve de créativité et d’esprit d’équipe pour atteindre la ligne d’arrivée ! Avant de prendre le départ, les “Mud Guys” avaient une phrase “martelée” en tête : «La douleur est éphémère. La fierté est éternelle. Il n’y a pas de filles, pas de garçons, vous êtes une légion de Mud Guys ! N’oubliez pas, la sécurité c’est nous, la prudence c’est vous.» Après avoir été bien coachée, la première vague prenait le départ à 9h pour une rentrée dynamique avec… de la boue, encore de la boue, toujours de la boue !
En même temps que l’édition pour adultes, se déroulait le 1er “Mud Day Kids”. Il s’agissait d’une déclinaison de la célèbre course pour les enfants. Ils ont été 450 à crapahuter dans la boue sur une boucle de 500 mètres composée de sept obstacles. Les 7-9 ans devaient la parcourir deux fois, tandis que les 9-11 ans étaient bons pour trois tours ! Il n’y avait pas de classement. La seule satisfaction était, pour tous ces enfants, d’avoir fait “comme les grands”. Et puis, chic, on avait le droit de se salir !
Carole Muet
""""
""""
""""

2016-09-10