Le Conseil du Léman a initié en 2015 le projet « Contes et légendes du Léman », en vue de renforcer les liens entre les jeunes populations du bassin lémanique. Samedi 21 mai, les 5 classes impliquées dans cette initiative, regroupant 115 élèves français et suisses âgés de 10 à 12 ans, se sont réunis à la Chapelle d’Abondance pour présenter leur spectacle, en présence de Virginie Duby-Muller, Présidente du Conseil du Léman et Vice-Présidente du Conseil départemental de la Haute-Savoie, déléguée à la coopération transfrontalière et aux affaires Européennes, et de Chrystelle Beurrier, Vice-Présidente du Conseil départemental de la Haute-Savoie déléguée à l’éducation, à la jeunesse, et aux sports.

Le projet « Contes et légendes du Léman » regroupe 5 classes des cantons de Vaud, du Valais et de Genève, et des départements de l’Ain et de la Haute- Savoie. Mené durant toute l’année scolaire 2015-2016, il vise à mettre en scène des contes ou légendes du bassin lémanique sous la forme d’un spectacle de marionnettes. Chaque établissement a choisi un conte de sa région et l’a proposé à une autre classe, chargée de le mettre en scène. Les 19, 20 et 21 mai, les élèves impliqués dans cette aventure se sont retrouvés à la Chapelle d’Abondance pour se rencontrer, et prendre part, entre autres, à des activités liées aux techniques du théâtre (improvisation, ventriloquie, utilisation de marionnettes etc..) en vue du spectacle final du samedi 21 mai. La jeunesse et la culture font parties des priorités portées par Virginie Duby-Muller, Présidente du Conseil du Léman. L’objectif est de créer une culture commune et un sentiment d’appartenance entre les jeunes générations du bassin lémanique, pour qu’ils puissent demain s’approprier ce territoire, ses enjeux, ses besoins, et contribuer à son développement.

Le Conseil du Léman est une instance franco-suisse de coopération transfrontalière. Créé en 1987, il réunit les Départements de l’Ain, de la Haute-Savoie, et les cantons suisses de Genève, Vaud et du Valais. Les États français et suisse ont un statut d’observateur, tout comme la Région (depuis 2010).

Lieu de dialogue privilégié dans un bassin de vie de 2,8 millions d’habitants, il est un instrument de concertation visant à promouvoir les relations transfrontalières et à initier des projets communs de coopération. Son objectif est double : favoriser l’émergence d’une identité lémanique forte et favoriser la coopération dans ses aspects économiques, sociaux, culturels, infrastructurels et contribuer au développement et à l’aménagement concerté du bassin lémanique.

Illlustration : Virginie Duby-Muller, Présidente du Conseil du Léman et Vice-Présidente du Conseil départemental de la Haute-Savoie, déléguée à la coopération transfrontalière et aux affaires Européennes, aux côtés de Chrystelle Beurrier, Vice-Présidente du Conseil départemental de la Haute-Savoie déléguée à l’éducation, à la jeunesse, et aux sports, de Bernard Maxit, Maire de la Chapelle d’Abondance, et d’élèves participants au projet « Contes et légendes du Léman ». @Dep 74

img21202.jpg