1er écoquartier suisse à Genève

par | 26 Fév 2007

L’écoquartier, c’est tout simplement mettre l’accent sur le bien-être de la population en harmonisant les constructions et le cadre naturel. C’est un approfondissement de l’action de se loger. Il s’agit vraiment de vivre l’endroit où l’on réside. C’est donc tout le contraire de la cité-dortoir.

Inspiré des fameux «éco-villages» que l’on trouve aujourd’hui sur les 5 continents, le modèle des écoquartiers apparaît dans un contexte plus circonscrit, au cœur ou en périphérie d’une grande cité. L’écoquartier, c’est l’écovillage à l’échelon hyper local. Toute la philosophie de l’écoquartier porte la flamme de l’«habiter autrement». Et l’autrement se décline en «mieux» : mieux vivre, mieux dormir, mieux se promener, mieux circuler, mieux se rencontrer. En un mot, ce mode d’habitation associe haute qualité environnementale et vie sociale harmonieuse. Qui ne souhaiterait pas vivre dans un tel espace de vie?

Un écoquartier à Genève
Pour avoir un écoquartier digne de ce nom, il faut donc disposer d’un terrain encore vierge, sur lequel tout est possible en matière d’aménagement de l’espace. Comme Genève est en train de se lancer dans de vastes chantiers de création de logements, il est alors tout à fait possible que l’un des sites programmés soit l’occasion de créer un écoquartier. L’un de ces sites, les Communaux d’Ambilly, dispose de toutes les caractéristiques pour ce faire.

Quésaco écoquartier?
Encore une fois, le terme «éco» est à l’honneur. L’éco, c’est l’oïkos grec, le lieu où l’on vit, le lieu où «je» vis, la maison, le foyer. De là l’écologie, la science de l’habitat, ou l’économie, la gestion de la maison. Un écoquartier, c’est donc un habitat inséré dans une conception urbaine écologique, économique, sociale et environnementale. En somme, une déclinaison du développement durable à l’échelle urbaine et humaine. L’écoquartier se doit d’être, autant que faire se peut, «appréhendable» en un tour de vélo ou une promenade à pieds. L’intérêt de l’écoquartier, en effet, ne tient pas uniquement dans le fait qu’il est construit en respect des dernières normes environnementales, mais aussi et surtout dans le fait qu’il a pour but de favoriser le contact entre tous les habitants du quartier. Les deux dimensions de l’éco – éco-habitat naturel, et éco-habitat construit – se rejoignent ici étroitement.

Communaux d’Ambilly
A l’heure actuelle, rien n’est encore fait. La procédure de modification de la zone en zone de développement est encore en attente de l’aboutissement du Plan directeur de quartier. Le projet d’urbanisation aux Communaux d’Ambilly (situés sur la commune genevoise de Thônex), qui fait partie des douze périmètres d’aménagement coordonné (PAC) de l’Etat de Genève, n’est pas encore pensé comme un possible et futur écoquartier. Or, d’après les principales caractéristiques du lieu, il apparaît que ce périmètre, baptisé projet MICA (Mon-Idée-Communaux-d’Ambilly), se prête idéalement à la mise en place d’un écoquartier. Les terrains sont vierges, bien dimensionnés, ils sont situées entre ville et campagne, ils appartiennent à trois collectivités publiques: l’Etat de Genève, la commune de Thônex et la commune d’Ambilly (France voisine) et le Plan Localisé de Quartier n’est pas encore arrêté. Les dernières négociations entre l’Etat et la commune de Thônex s’orienteraient vers un projet de trois pièces urbaines et demi, comprenant 400 logements chacune, et accueillant 4000 habitants environ, avec des réalisations s’étendant sur une période de 15 ans. L’idée de faire un écoquartier aux communaux d’Ambilly ne cesse de prendre de l’ampleur. Le Canton de Genève ne veut-il pas être en avance sur son temps et devenir modèle du développement durable?

Pour approfondir le sujet, voir l’association EcoAttitude qui forme et éduque au développement durable et qui crée des lieux où il se met en pratique et s’expérimente. www.ecoattitude.org

img2462.jpg

Ecoquartier: juste mesure de l’urbain et de l’écologie

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest