La Clinique Générale-Beaulieu (CGB) et la Société Coopérative Médicale de
Beaulieu (SMB) organisent une conférence publique exceptionnelle, jeudi 4
octobre 2007, à Uni-Dufour (salle U300), à 20h00.

1ère européenne
Une nouvelle technologie en trois dimensions (3D), offrant à l’ensemble de l’équipe du bloc opératoire de visualiser les mêmes images que le chirurgien opérant depuis sa console à l’aide du robot Da Vinci S© (à quatre bras), sera présentée au public qui se verra doté pour l’occasion de lunettes 3D. Cette nouvelle technique opératoire est opérationnelle au centre romand de Chirurgie Laparoscopique Robotisée (CLR) de la Clinique Générale-Beaulieu depuis début septembre 2007. Elle sera dévoilée à Uni-Dufour en première européenne.

Les intervenants seront: Philippe Cassegrain, directeur de la Clinique Générale-Beaulieu, les Drs Jean Sauvain et Charles-Henry Rochat, par ailleurs président de la SMB, le Dr Claudio Soravia, et le Pr Luc Soler, de l’Ircad à Strasbourg. Lors de la conférence, animée par la journaliste scientifique
de la Télévision suisse romande Isabelle Moncada, plusieurs séquences opératoires seront projetées en 3D, illustrant l’utilisation du robot Da Vinci S© en urologie ou en chirurgie digestive. Le public se verra remettre, à l’entrée, des lunettes spéciales.

Le CLR de la Clinique Générale-Beaulieu est équipé du robot Da Vinci© depuis 2003 déjà. Il bénéficie depuis début 2007 de la plus récente technologie, le Da Vinci S© ou robot à quatre bras. Il a mis en place, au mois d’août 2007, la technologie 3D, développée par une société américaine, Lightspeeddesign, et utilisée lors des opérations au CLR depuis le mois de septembre.

Une opération en vision réelle
Précédemment, seul le chirurgien opérant depuis sa console à l’aide du robot Da Vinci© visualisait les images en 3D, le chirurgien qui l’assiste ainsi que les autres membres de l’équipe médicale présente au bloc opératoire se contentant de visualiser celles-ci en 2D. La technique développée par la société Lightspeeddesign permet de visualiser sur un écran de grande dimension
(210 x 250 cm) mais aussi de filmer et d’enregistrer toute l’opération en 3D. «La projection 3D, commente le Dr Charles-Henry-Rochat, permet une meilleure synchronisation entre le chirurgien et son assistant et un intérêt accru pour ceux qui suivent la procédure. Ceci est particulièrement
important dans le cadre de l’enseignement.»

En collaboration avec la SMB, la Clinique Générale-Beaulieu a équipé l’une de ses principales salles de conférence d’un système de visionnement 3D qui permettra, dès la fin de l’année, à des chercheurs, à des médecins en formation continue ou encore à des étudiants d’assister en direct et en 3D à une opération chirurgicale robotisée.

Le robot Da Vinci S© du CLR de la Clinique Générale-Beaulieu a réalisé, fin août 2007, plus de 400 opérations avec succès. «Grâce à ce bras supplémentaire, explique le Dr Charles-Henry Rochat, le chirurgien expose de façon parfaite l’endroit où il va travailler. Par exemple, pour
l’ablation de la prostate, la présentation de ce plan de découpage est essentiel pour une bonne préservation des structures: nerfs érecteurs, sphincter urinaire, et surtout la capsule prostatique qui doit être enlevée sans effraction. Ce quatrième bras vient latéralement, grâce à l’articulation
de l’instrument il ne prend pas de place dans le champ opératoire et n’entrave pas la vision.»

Le robot Da Vinci S© est utilisé dans diverses spécialités dont la chirurgie urologique, la chirurgie viscérale, la chirurgie gynécologique, entre autres. Le CLR de la Clinique Générale-Beaulieu est le premier centre opératoire à être équipé en Europe de la technique de visionnement en 3D.

Chercheur de renommée internationale
Le Professeur Luc Soler est directeur de projets de recherche en informatique et robotique à l’Institut de Recherche contre les Cancers de l’Appareil Digestif à Strasbourg (IRCAD). Ses travaux ont été récompensés en 1999 par un Computer World Smithsonian Award et en 2003 par le premier World Summit Award dans la catégorie santé. Le Professeur Soler s’exprimera sur la portée de la «réalité augmentée» issue des technologies les plus récentes en matière d’image virtuelle, dont «la navigation dans la 3e dimension».

Participation du public
La conférence permettra de découvrir des images spectaculaires d’opérations réalisées au moyen du robot et filmées en 3D. Le public pourra poser ses questions et entendre des témoignages de patients, en deuxième partie. La conférence est animée par la journaliste scientifique de la TSR, Isabelle Moncada.

img6431.jpg

Une conférence publique exceptionnelle!