La police genevoise, en collaboration avec la Commission fédérale des maisons de jeu (CFMJ), a procédé au contrôle de nombreux établissements publics dans le but de s’assurer que l’interdiction de l’exploitation de machines à sous en dehors des maisons de jeu est respectée.

Contrôle surprise de 13 établissements
A la demande du Président du département des institutions, le Conseiller d’Etat Laurent Moutinot, la police genevoise avec l’appui et la collaboration de la Commission fédérale des maisons de jeu (CFMJ), a procédé au contrôle de treize établissements publics dans la nuit de lundi à mardi et mardi 5 courant dans l’après-midi. Cette opération avait pour but de s’assurer que l’interdiction de l’exploitation de machines à sous servant aux jeux de hasard en dehors des maisons de jeu (casino) est respectée à Genève.

21 « manchots » séquestrés
Lors du contrôle de ces établissements, de nombreuses infractions ont été constatées. Au bout du compte, ce sont 21 machines à sous et plusieurs milliers de francs qu’elles contenaient qui ont été séquestrées et mises en lieu sûr. Sur la base des infractions constatées, c’est la CFMJ qui va procéder à l’ouverture et l’instruction des procédures pénales dirigées contre les responsables de l’installation et de l’exploitation des machines séquestrées.

img1655.jpg

Opération de contrôle surprise concluante!