La troisième voie CFF entre Genève et Lausanne prévue depuis 1986, oubliée dernièrement par la Confédération dans le projet «Futurs développement des projets ferroviaires» présentés en avril 2006, permet aux deux cantons de faire front commun contre Berne. Les gouvernements des deux cantons ont profité de leur rencontre du mercredi 29 novembre à Genthod, pour faire le point sur différents dossiers. La voie CFF Genève-Lausanne est en effet la ligne la plus fréquentée de Suisse romande (230 trains l’empruntent quotidiennement). Et ça ne va pas aller en diminuant. Le nombre de passagers devrait croître de 22% d’ici 2030. D’où le besoin pressant d’une 3ème voie ferroviaire…

img1562.jpg

Une meilleure mobilité passe par la réalisation rapide d’une 3ème voie de train