30 ans d’initiatives économiques en Nord-Isère

par | 29 novembre 2018

Le réseau d’aide aux porteurs de projets, “Initiative Nord-Isère”, fête dignement son trentenaire avec à son crédit 2000 entrepreneurs aidés et plus de 16 m€ de financements versés.

Dans l’ombre des chambres consulaires et autres organismes d’État mieux connus, les réseaux économiques continuent à faire de la proximité leur fer de lance. Avec près de 2000 entrepreneurs aidés à leurs débuts, Initiative Nord Isère n’est pas en reste. Sous la houlette de son président, Jacques Montabert et de sa directrice Hélène Mollaret, le réseau a réuni au Centre Equinoxe de La Tour-du-Pin ses entrepreneurs, bénévoles et partenaires pour célébrer ses trente premières années d’existence. Un peu plus de deux-cents personnes ont pu assister à l’événement qui a permis de retracer les faits marquants de ces trois décennies (grâce aux témoignages d’entrepreneurs financés) et de présenter les perspectives d’avenir de l’association.

« Nous sommes un peu comme des accoucheurs… Quand un porteur de projet vient nous voir pour obtenir un prêt, on lui fait raconter son projet, présenter son business plan, etc. Avec l’expérience professionnelle qui est la nôtre, ensuite, notre rôle sera de l’alerter sur certains points de vigilance », explique Jacques Montabert, président d’Initiative Nord-Isère. Cette prise de contact s’avère indispensable. C’est elle qui permet au porteur de projet de mieux introduire son dossier de prêt auprès de l’association et de pouvoir ensuite obtenir jusqu’à 20 000 euros.

« Quand on les présente au comité d’agrément, qui décide de prêter ou pas, ils sont prêts, explique Jacques Montabert. Ils ont réfléchi jusqu’au bout à ce qu’il voulait réellement faire et comment… Ce parcours du combattant leur permet de pouvoir répondre à toutes les questions auxquelles ils seront soumis. Nous avions reçu, une fois, quelqu’un qui voulait être traiteur, mais qui était incapable de l’exprimer. On lui a permis d’avancer dans son projet pour pouvoir dire, voilà ce que je veux vraiment faire. C’est une anecdote, mais elle révèle bien, au fond, ce qui se passe… ».

Passage de flambeau

C’est ainsi que, depuis trente ans, Initiative Nord-Isère s’entoure de différents partenaires et bénévoles pour « proposer des solutions d’accompagnement et de financement adaptées aux besoins des entrepreneurs du territoire ». Le réseau est composé de professionnels locaux engagés en faveur de la création-reprise d’entreprise aux compétences pluridisciplinaires (chefs d’entreprise, banquiers, experts comptables, assureurs, chambres consulaires, etc.) et dotés d’une bonne connaissance du tissu économique local.

Comme bien d’autres comme lui qui adhérent à l’association, Jacques Montobert est un ancien chef d’entreprise (Saint-Priest) à la retraite qui met un point d’honneur à transmettre sa flamme : « Arrivé à un certain âge, on ressent le besoin d’aider les jeunes de manière générale, que ce soit nos enfants, petits-enfants, etc. Et quand on a été chef d’entreprise, il est tout naturel de vouloir aider des jeunes qui veulent être à leur tour chef d’entreprise. On a une expérience et il est agréable de la leur transmettre en les voyant grandir ».

Des employeurs… et des emplois !

Plus de 2000 entrepreneurs ont déjà bénéficié d’un financement de l’association pour réaliser leur projet de création, la reprise ou le développement d’entreprise. Que ce soit pour un projet dans le commerce, l’artisanat, les services ou un projet innovant, ou encore, avec un engagement pour la société et/ou l’environnement. Les entreprises financées ont ainsi permis la création ou le maintien au démarrage d’activité de près de 3200 emplois.

En outre, l’association a octroyé plus de 16 M€ de financements depuis son origine en 1988. De par son activité, Initiative Nord-Isère contribue grandement au développement économique du territoire en en devenant même un acteur stratégique. Désormais, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, qui a récupéré la compétence économique, l’utilise comme relais. De son côté, le réseau nord-isérois se structure toujours un peu plus pour répondre aux attentes, comme le prouve l’embauche prochaine d’un sixième chargé de mission.

Et le Président de Initiative Nord-Isère de conclure fièrement : « Chez nous, 9 porteurs de projets sur 10 réussissent, alors que le taux se situe en dessous des 50 % au plan national. » Presqu’un 20/20, dira-t-on ! Un 30/30, même, eu égard à l’événement !

Jacques Montabert, président et Hélène Mollaret, directrice, veillent en compagnie des 200 adhérents et du personnel au développement de Initiative Nord-Isère.

De Nord-Isère Initiative à Initiative Nord-Isère

Lancée avec peu de moyens, l’association s’est peu à peu structurée jusqu’à devenir un des maillons économiques du territoire. Née en 1988 sous l’impulsion de la Jeune Chambre Économique et du Rotary club de Bourgoin-La Tour-du-Pin, l’association a derrière elle trois décennies où elle a pu se développer. 1988-1998 aura été celle du lancement et de la mise en place. Intervenant sur une base géographique imprécise (le Nord-Isère économique correspondant plus ou moins aux arrondissements de Vienne et La Tour-du-Pin), l’association qui vient de voir le jour est composée uniquement de 18 bénévoles.

Elle est dotée d’un fonds d’intervention très faible : 115 000 F. Il faut sélectionner les dossiers. 1998-2008 aura ensuite été la décennie du développement et de la transition. Nord-Isère Initiative connaît une augmentation de son fond de prêt avec notamment un premier abondement de la Région mais aussi de la Caisse des Dépôts et Consignations, d’EDF et de l’État, suite à la reconversion du site de la centrale nucléaire de Creys- Malville.

Panser les plaies de la centrale

L’organisation se structure géographiquement et humainement avec l’embauche du premier salarié en 1999 puis du second en 2003, et signe ses premiers partenariats. De 18 entreprises financées lors de la première décennie, l’association passe à plus de 600 et compte désormais une centaine de bénévoles. Enfin, avec 2008-2018, viendra le temps de la professionnalisation. En 2013, Nord-Isère Initiative adopte la marque nationale en devenant Initiative Nord-Isère. Dans le cadre de la mise en oeuvre de son plan stratégique 2014-2018, le réseau s’engage dans une démarche de « qualité certifiée » pour atteindre avec succès les objectifs fixés, dont le label Qualité Iso 9001.


Par Éliséo Mucciante

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez également :

Fonds frontaliers 2023 : combien touche votre commune ?

À l’occasion du vote de la 51e tranche de la Compensation financière genevoise, découvrez en détail les montants versés aux communes haut-savoyardes. Le Département de la Haute-Savoie a reçu 275,7 millions d’euros en 2023, en hausse de 10,6 millions d’euros sur un...

LIRE LA SUITE

Panorama économique Industrie 2024

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine hors-série "Panorama économique Industrie 2024" sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf,...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS