En 2006, les zones urbaines montrent une croissance démographique légèrement supérieure aux zones rurales (respectivement 0,7% et 0,5%).Toutefois si l’on compare ces résultats avec ceux de 2005, on constate que les zones urbaines enregistrent une légère augmentation (0,7% en 2006 contre 0,6% en 2005) alors que les zones rurales enregistrent une croissance identique à celle de l’année passée.

Près des trois quarts de la population résidante permanente de la Suisse (73%, soit 5’508’400 personnes) vivent en zone urbaine à la fin de l’année 2006. Les agglomérations qui connaissent le plus grand essor sont Monthey-Aigle (+1,9%), Fribourg, Bulle (resp. +1,7%), Lenzburg et Sierre-Montana (resp. +1,4%). Celles dont les effectifs diminuent sont les agglomérations de Grenchen (-0,1%) et de la Chaux-de-Fonds-Le Locle (-0,4%).

img6038.jpg

5’508’400 personnes vivent en zone urbaine!