La 34ème édition de la Translémanique en solitaire se déroulera du samedi 15 au dimanche 16 septembre 2007. Un changement de parcours figure parmi les nouveautés, la boucle reliera Genève à Hermance puis Lutry au Radiophare de Saint-Prex pour revenir à son point de départ. Organisée par le Cercle de la Voile de la Société Nautique de Genève, cette classique lémanique se caractérise par la longueur de son parcours à effectuer en solo. La course exige ainsi une préparation technique méticuleuse de même qu’une bonne résistance physique et mentale.

La 34ème Translémanique en solitaire, présentée par Crit Intérim, s’annonce sous les meilleurs auspices. Suite au succès de l’édition 2006, qui avait vu plus de cent concurrents au départ, la section du Cercle de la Voile de la SNG poursuit ses efforts de promotion de la voile en solitaire sur le Léman, exercice si intense et si particulier.

Après trois éditions consécutives de petit temps, les organisateurs ont décidé de faire les yeux doux à Eole en ne retenant plus qu’un seul parcours, le long, qui emmènera désormais les solitaires virer une marque à Lutry avant de revenir sur Genève, via les marques de passage habituelles.

Grâce au dispositif de surveillance performant et complémentaire mis à leur disposition depuis quelques années (quadrillage du lac par les vedettes de la section Surveillance de l’Hélice (SNG) et balises fournies par Logifleet et INSER sur les voiliers), les organisateurs souhaitent mettre en avant l’aspect endurance de cette course, tout en essayant de favoriser les zones ventées du Léman. Autre innovation, la saisie des temps de passage des concurrents aux différentes bouées du parcours sera automatisée, grâce aux services de INGECOM, un nouveau partenaire engagé. Nouveau sponsor également, l’équipementier nautique SLAM rejoint le bord et sa nouvelle collection sera disponible pendant la régate sur un stand disposé à la SNG.

Sur le plan sportif, bien inspiré celui qui se risque à un pronostic cette année. La nouvelle jauge ACVL-SRS 2007 (édition 2007) n’ayant pas encore été appliquée sur des régates longue distance en solitaire, il sera intéressant de voir comment se comporteront les habitués de la « Translem » dans leurs nouvelles catégories respectives, une fois leur temps converti en temps compensé. Même si les loups de lac devraient une nouvelle fois truster les premières places, le classement général n’en est que plus incertain.

Et c’est très probablement la force du vent et, surtout, l’habileté des marins qui fera la différence à l’heure des comptes. Parmi les monotypes, la bagarre promet, elle aussi, d’être acharnée puisque les Surprise (30), Grand Surprise (15), Toucan (10) et Luthi 870 (7) sont annoncés en nombre. La course attend une centaine de participants et près de 60 sont déjà inscrits (délai le 11 septembre).

« La translémanique en solitaire, présentée par Crit Interim, n’est pas une régate comme les autres. Elle fait partie de ces défis que l’on se donne et pour lesquels on va aller puiser dans ses réserves et jusque dans les tréfonds de sa volonté pour la terminer. C’est réellement « LA » régate idéale pour les vrais marins », conclue Thierry Chappatte, membre du comité d’organisation.

Grâce au soutien renouvelé de ses partenaires technologiques, la Translémanique en solitaire sera une nouvelle fois entièrement accessible au public puisque toutes les évolutions de la course seront disponibles en temps réel sur le site www.translemanique.ch mis en place par CROSS SYSTEMS et sur l’écran géant du club-house de la SNG, qui sera ouverte au public pour l’occasion.

Avec plus de 2500 visiteurs différents pendant la course en 2006, la popularité et la fonctionnalité de cet outil de communication ne se démentent plus.

img6093.jpg

Hissééo Santiano!!!!!!!