36 pharmacies genevoises viennent de rejoindre le réseau abilis qui fédère les pharmaciens s’engageant concrètement pour la santé et les intérêts de leurs patients. Ce réseau se met ainsi progressivement en place à grande échelle et Genève est le deuxième canton à en être équipé.

Un label prometteur
Créé à l’initiative d’Ofac, la coopérative professionnelle des pharmaciens suisses basée à Genève, ce label garantit un suivi optimal du traitement médicamenteux des patients, quel que soit le lieu de délivrance, tout en diminuant leur participation aux frais. Il a été lancé dans le canton de Vaud le mois dernier, avec 76 pharmacies installées, après une phase pilote convaincante dans la région de la Côte. Genève représente donc une deuxième étape.

Toutes ces pharmacies bénéficient d’une formation spécifique et font l’objet d’une certification. Le déploiement est accompagné d’une importante campagne d’information locale, non seulement auprès du grand public, mais également auprès des autres partenaires de la santé. D’ici octobre 2006, près de 250 pharmacies arboreront le label abilis dans tout le pays et quelque 400 pharmacies adhérentes sont attendues pour la fin de l’année.

Suivi du traitement
Grâce à leur expérience et à leurs compétences, et avec l’appui de solutions informatiques novatrices, les pharmaciens du réseau abilis s’engagent auprès de leurs patients à optimiser le suivi de leurs soins, notamment en évitant plus facilement les interactions indésirables entre médicaments, en détectant aisément les prescriptions faisant double emploi ainsi que les interruptions inappropriées de traitement.

La sécurité d’un réseau
Les pharmaciens qui arborent le label abilis fonctionnant en réseau, leurs patients auront la possibilité d’accéder, en cas de besoin (consultation d’une pharmacie de garde ou déplacement par exemple), à leur dossier médicamenteux depuis n’importe laquelle de ces pharmacies. Dans ce cas, le pharmacien pourra consulter les ordonnances en cours afin de sécuriser la délivrance de nouveaux médicaments prescrits. Il le fera bien sûr seulement avec l’autorisation expresse du patient (code personnel confidentiel), garantissant ainsi la protection de ses données.

Des économies pour le patient
Le suivi optimisé du patient est générateur d’économies, puisqu’il permet d’éviter la prise de médicaments qui feraient double emploi ou des interruptions de traitement dont les conséquences pourraient s’avérer coûteuses. Le pharmacien abilis s’engage à proposer systématiquement, s’il existe, un médicament générique équivalent mais plus avantageux. Cette démarche proactive est d’autant plus importante pour le patient qu’elle peut limiter sa participation, une fois la franchise dépassée, à 10% au lieu de 20%. Elle constitue, elle aussi, un facteur d’économie non négligeable.

Vif intérêt des acteurs de la santé
Le label abilis concerne les différents acteurs du monde de la santé. Le Groupe Mutuel le recommande et en fait la promotion auprès de ses assurés. Pour les médecins, abilis peut représenter une première étape vers un échange d’informations standardisées et sécurisées avec les pharmaciens, capable d’évoluer vers une ordonnance électronique.

img146.jpg

Un label source d’économies