Ce sont des conditions typiquement lacustres qui ont accueilli les 99 concurrents au départ de cette 37ème édition de la Translémanique en solitaire. Avec de bonnes conditions de vent dès les premiers bords, les navigateurs ont pu s’extirper rapidement du petit lac en direction de Lutry, marque de mi-parcours. L’imposante flotte des 20 Grand Surprise, ainsi que l’armada des 42 Surprise, s’est vite dispersée sur le plan d’eau, privilégiant telle ou telle option tactique pour prendre le large. Au terme d’une course à suspens, comme seul le Léman sait en produire, Michel Rotach sur TWISTER (Grand Surprise – SUI38) remporte l’épreuve en temps compensé (tenant compte des coefficients de rating), alors que Serge Patry sur PERCHETTE (Luthi 34 – SUI34) s’impose pour la troisième fois en temps réel.

img15831.jpg

Michel Rotach sur TWISTER (Grand Surprise – SUI38) remporte l’épreuve en temps compensé