Le nombre de frontaliers actifs (personnes titulaires d’un permis G, travaillant dans le canton de Genève) s’élève à 41 023, soit 15,2 % du total des emplois, en septembre 2005. Les effectifs les plus importants sont dans la santé et action sociale, le commerce de détail, la construction et les services aux entreprises. Proportionnellement plus nombreux dans le secteur secondaire, où ils représentent 27,8 % de l’ensemble de la main-d’oeuvre, les frontaliers sont également fortement présents dans certaines branches du secteur tertiaire, telles que les activités informatiques (29,1 %) ou l’hôtellerie et restauration (23,1 %).

img1647.jpg

Quel visage aurait Genève sans la grande part de frontaliers?