L’enquête fédérale annuelle sur les logements vacants a permis de recenser dans le canton de Genève 414 logements vacants (366 appartements et 48 villas) au 1er juin 2007.

Par rapport 2006, le nombre de logements vacants a augmenté de 85 unités. Cette faible hausse n’influence que très peu le taux de vacance, qui reste toujours très bas : 0,19 % (0,15 % en 2006). Depuis 2002, le taux de vacance (pourcentage des logements vacants par rapport aux logements existants) se maintient à un niveau très faible, autour de 0,20 %, largement au-dessous du seuil de fluidité du marché, qui est de 2 %.

La population résidante du canton est passée de 442 954 personnes en juin 2006 à 445 203 en juin 2007; la hausse (+ 2 249 habitants) est moins forte que celle enregistrée un an auparavant (+ 3 448 personnes). Le nombre de logements du canton est passé de 213 376 en juin 2006 à 214 656 en juin 2007 (+ 1 280
logements); le gain est cependant inférieur à celui de l’année précédente (+ 1 676), ce qui contribue à maintenir le taux de vacance à un faible niveau.

Parmi les 366 appartements vacants, 333 sont à louer, dont 18 meublés, et 33 à vendre. Parmi les 48 villas vacantes, 38 sont à louer et 10 à vendre. Comme les années précédentes, le taux de vacance ne varie que très peu par rapport à la taille du logement : il est de 0,22 % pour les studios et 2 pièces, de 0,13 % pour les 3 pièces, de 0,20 % pour les 4 pièces, de 0,17 % pour les 5 pièces, 0,23 % pour les 6 pièces et de 0,33 % pour les 7 pièces ou plus (principalement des villas). Rappelons que la cuisine est comptée dans le nombre de pièces.

img5810.jpg

Les logements ne courrent pas les rues…