Les 5 tendances-phares du tourisme en France à l’horizon 2030

par | 6 Nov 2017

Le Cabinet d’audit et de conseil KPMG vient de publier sa 40e étude sur l’industrie hôtelière française. Au-delà des chiffres, elle met en lumière cinq tendances phares, qui se dégagent à l’horizon 2030.

1. Les contraintes budgétaires et l’insécurité impacteront le tourisme de demain

Alors que dans le passé, la majorité des Français consacrait leurs budgets vacances sur la période estivale, donnant par définition la priorité aux destinations soleil, il semblerait qu’à l’avenir cela ne soit plus le cas. En cause, les questionnements sur la sécurité qui devraient influer sur les décisions de consommation. Dans cette logique, plusieurs  pays du pourtour méditerranéen comme l’Espagne, les Iles Baléares, l’Italie, profiteront du report des vacanciers qui renonceront aux destinations du sud de la Méditerranée comme l’Égypte, la Tunisie… Autre destination à bénéficier d’un regain d’intérêt depuis 2013 : la côte Atlantique, où la hausse de la fréquentation se traduit aussi (l’un n’allant pas sans l’autre) par une montée en gamme des établissements, une offre plus étoffée et diversifiée…  et l’émergence de marques touristiques fortes.

Au-delà, la pratique d’un tourisme plus local – voire de « stay-cation » (le contraire de « vacation ») qui consiste à rester chez soi pendant les vacances – devrait s’amplifier, créant par là-même de nouvelles opportunités pour les acteurs du tourisme. « Dans cette perspective, les stations de montagne, notamment celles de Savoie Mont Blanc, auront donc tout intérêt à développer l’été, et par conséquent à créer des infrastructures adéquates, pour répondre à la demande de la clientèle et créer une vraie dynamique participant au développement de l’économie locale », relève Stéphane Botz, associé responsable du secteur tourisme hôtellerie et loisirs chez KPMG.

Ski en famille à La Plagne ©Savoie Mont Blanc

2. De nouvelles destinations touristiques alternatives émergent : Lyon, Bordeaux…

La France, 1ere destination touristique mondiale avec 83 millions de visiteurs en 2016 (et 100 millions attendus en 2020), sera soumise à une concurrence européenne forte. Si les capitales ont toujours attiré les touristes, des destinations alternatives émergent dans de nombreux pays, à l’instar de l’Allemagne, du Royaume-Uni, de la Suisse… Ainsi Paris qui polarisait jusqu’alors l’attractivité touristique de la France est confrontée à l’émergence d’autres destinations urbaines, parmi lesquelles Lyon, Bordeaux, qui ces derniers temps gagnent en attractivité et rayonnent plus largement à l’international. Selon KPMG, cette montée en puissance sur le grand échiquier mondial pourrait être portée, dans les années à venir, par des investissements publics et privés importants.

3. Des pratiques touristiques « multi-générations » initiées par les Millennials

Les années à venir seront indubitablement marquées par une augmentation rapide du nombre de voyages chez les nouvelle générations, très ouvertes au développement d’offres alternatives, moins coûteuses et davantage adaptées à leurs attentes en termes d’hébergements, de transports…

Ces nouveaux comportements touristiques initiés par les Millennials se banaliseront et gagneront toute la population.

Pour capter les jeunes touristes – et les générations ayant découvert le tourisme ces dix dernières années marqué par  l’expérientiel -, les acteurs du tourisme devront être en mesure de proposer une offre qui soit culturelle, événementielle et festive. Mais aussi des hébergements à bon prix, dans la lignée des hostels ou des hébergements collaboratifs, sur des destinations plus authentiques. (photo Une : aibnb)

L’hôtel RockyPop, dans la vallée de Chamonix, séduit les jeunes ©Rockypop

4. Focus sur les seniors : un tourisme intergénérationnel en pleine croissance

Parce que la population vieillit, les voyages des seniors – qui seront également « un levier essentiel des stratégies de désaisonnalisation » – augmenteront sensiblement dans les quinze prochaines années. Et avec eux, les vacances en résidences secondaires (secteur non-marchand) pour pouvoir accueillir toute la famille. Pour KPMG, ces vacances seront une réponse à la croissance de l’aide intergénérationnelle, au phénomène de tribu mais aussi à la diminution des budgets.

Les seniors au ski ©Belambra

5. Le mieux-être se banalise

L’industrie du tourisme du bien-être est en pleine croissance et le tendance visant un style de vie plus sain se confirme. L’appétence pour l’alimentation saine, les retraites détox, les spas médicaux…, en lien avec la nature toujours, s’intensifiera. Le tourisme et la santé (au même titre que le sport et la santé) seront de plus en plus associés. Et KPMG de souligner que le géant américain de salles de fitness de luxe, Equinox, prévoit déjà l’ouverture de plusieurs hôtels très haut de gamme à l’horizon 2020, annonçant de nouvelles mutations tant au niveau de l’usage de l’hôtel que d’un point de vue investisseur.

Bien-être en Savoie Mont Blanc © Savoie Mont Blanc / L.Weyl

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Chablais : pose de la première pierre pour la ressourcerie R’mize

EN OCTOBRE, LA R’MIZE OUVRIRA SES PORTES A ANTHY-SUR-LEMAN. UNE RESSOURCERIE DOUBLEE D’UN TIERS LIEU UNIQUE DANS LA REGION. C’est un modèle inédit dans la région Auvergne Rhône-Alpes qu’ont construit les sept associations et les trois collectivités territoriales composant l’association Pôle ressourcerie du Chablais. La R’mize, dont la première pierre vient d’être posée à Anthy-sur-Léman, […]

LIRE LA SUITE

Accidents de la route © Benjamin Nolt

La formation pour prévenir les accidents routiers

C'est sur la route qu'ont lieu une grande partie des accidents du travail les plus graves. Former les salariés pourrait prévenir ce risque. En France, en 2020, 27 122 200  personnes actives étaient concernées par le risque routier professionnel et 39 % des...

LIRE LA SUITE

Changement de « carrière » pour la famille Ceccon

Après la cession de son activité BTP, la famille Ceccon achève son retrait avec la vente d’une dizaine de sociétés et participations dans le domaine des granulats au groupe familial Basaltes. Depuis la vente de sa filiale BTP – cédée en juin dernier à CVL, la...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS

Pin It on Pinterest