À Annecy, Samaya lève 1,5 million d’euros

par | 16 Fév 2021

Comme annoncé début février sur notre site, la start-up annécienne, spécialiste des tentes ultra-techniques et haut de gamme, vient de lever des fonds auprès d’investisseurs privés, emmenés par Jean-Marc Pambet, président (par intérim) de Salomon et Benoît David, banquier d’affaires et investisseur. Ce groupe d’investisseurs passionnés est composé de cadres dirigeants, d’anciens patrons reconnus dans l’industrie de l’outdoor et de business angels… tous convaincus par le potentiel de Samaya. Ses atouts sont incontestables : tout d’abord son positionnement de leader français sur le marché très pointu des tentes ultra techniques pour la haute montagne mais aussi ses innovations récompensées par trois Ispo Awards depuis sa création en 2018. Le dernier en date, un Ispo Award gold, lui a été décerné en 2021 pour sa tente Assaut2 Ultra réservée aux expéditions alpines, dont le poids n’excède pas 1 kg. Enfin, son développement à l’international à destination des pays cibles du marché de l’outdoor (Allemagne, Autriche, Suisse, Norvège mais aussi Japon et Corée).

Pour Jean-Marc Pambet, l’un des principaux investisseurs, c’est la perspective enthousiasmante de participer à cette belle aventure qui le motive : « Avec une carrière de 35 ans à servir la marque Salomon, et ayant eu l’opportunité de travailler très étroitement pendant plusieurs années avec les équipes de la marque Arc’teryx, je retrouve chez Samaya® et auprès de Ghislain et Arthur l’esprit originel porté par Georges Salomon et Jeremy Guard, fondateurs des marques Salomon et Arc’teryx».

Grâce à ce tour de table, le duo fondateur de Samaya – Ghislain Pipers et Arthur Jallas – ambitionne d’accélérer la R&D et son maillage à l’international. Surtout, il prévoit de localiser progressivement ses moyens de production à Annecy via une usine spécialement dédiée à la fabrication des prototypes et des petites séries.
Installée à l’Annecy Base Camp, la start-up qui emploie huit salariés sur 15 collaborateurs mise déjà sur un chiffre d’affaires de 5 millions d’euros d’ici à cinq ans.

Ghislain Pipers et Arthur Jallas, les cofondateurs de Samaya, sont tout deux d’anciens sportifs de haut niveau. Le premier en escalade et le second en cyclisme. Photo Samaya

À lire aussi :

1 Commentaire

  1. Brice Burdin

    Bravo ! C’est amplement mérité !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest