Dans le cadre de la “Semaine Bleue” qui se tient du 13 au 19 octobre, la ville ""de Bourgoin-Jallieu vit au rythme de multiples activités proposées aux “aînés”. Ainsi, le CCAS, par l’intermédiaire du pôle gérontologique et handicap, met en place diverses animations. L’idée directrice au cours des animations proposées était de permettre aux participants d’envisager le vieillissement non pas comme une source de problème, mais comme une étape de la vie !
La semaine fut très active avec vaste un panel d’animations éclectiques. Cela allait du dépistage auditif et visuel gratuit à un repas à thème, en passant par des jeux de mémoire ou des séances de maintien en forme, autant de rendez-vous ouverts aux personnes âgées hébergées en établissements ou vivant chez elles. Cette semaine particulière a également permis aux plus habiles de révéler leur talent au gré d’une magnifique exposition qui se tenait à “La Berjallière”. Aux côtés des créations baptisées “Nos aînés ont du talent”, on pouvait également remarquer des oeuvres réalisées par de l’atelier peinture de l’Office Berjallien des Personnes Retraitées (OBPR), ainsi que des poésies.

Dimanche, grand gala de clôture
Mais le “clou” de cette semaine aura lieu dimanche 19 octobre à l’occasion d’un grand gala de clôture avec la chorale et la section danse de l’OBPR. Le rendez-vous est donné à 14h30 à La Fraternelle. Le prix d’entrée sera libre, les recettes étant reversée à une association locale active auprès des autistes, “Les Goëlettes”. Le message de la “Semaine Bleue” aura été de mettre en avant le fait que la vieillesse et l’avancée en âge ne doivent pas être appréhendées comme un “déclin”, mais qu’elles doivent plutôt se concevoir comme une opportunité, une chance pour mieux s’investir dans la vie sociale à partir d’une créativité retrouvée. L’expérience des aînés est précieuse pour les jenes générations ! 
C’était tout le sens de l’édition 2014 de cette “Semaine Bleue” à travers les manifestations qui se sont développées tout au long de ce temps fort de sensibilisation sur les diverses facettes du vieillissement et des rapports entre les générations. Rappelons que sur 15 millions de personnes âgées de plus de 60 ans, six millions sont pleinement engagées dans la vie associative. Nombre d’entre elles sont par ailleurs très impliquées dans la vie sociale de leur territoire, dans la garde de leur petits-enfants, pratiquent des activités physiques, artistiques et socio-culturelles : chant choral, musique, arts plastiques, tricot, sans oublier la marche, le vélo…
Ce que certains qualifient de “révolution de la longévité” renvoie davantage à un phénomène de masse qui permet aujourd’hui d’oser affirmer que les personnes âgés constituent une formidable opportunité pour la “vitalisation” des territoires où elles s’impliquent. Ni noires, ni blanches, les réalités de la vieillesse devraient être repeintes à la couleur des valeurs de l’âge, à savoir le bleu, symbole de la sagesse et de la plénitude !

Carole Muet

2015-10-17