Mercredi 18 juin 2008, c’est au Garage que « Le Regard de Corinne Soussana » a été présenté par l’artiste à quelques 300 invités – dont le célèbre footballeur Johan Djourou – venus découvrir dans une ambiance new-yorkaise ses nouvelles œuvres lors de son vernissage.

Tout commence par un regard… Pour Corinne, chaque tableau est le lien le plus direct entre soi et ce qui nous entoure. Même les yeux fermés, notre regard fait corps à l’essentiel. A travers le regard de l’artiste, nous avançons dans toutes ses découvertes de territoires que nous ne connaissons pas. Chaque trait est l’occasion de faire jaillir à la fois questionnement et ébauche de réponse, chaque effet de couteaux nous replace au coeur même de nos sens.

Née en 1970, issue du domaine marketing, rien ne prédisposait cette jeune femme atypique à la peinture. Autodidacte, passionnée par la vie, elle approche la peinture comme on entre en psychanalyse. Une introspection de soi pour mieux rebondir et se reconstuire à travers la matière. Le choc fut énorme lorsqu’elle découvre cet instinct jusqu’ici insoupçonné. Sa pratique de l’art visuel et son regard pour mettre en valeur l’image sont des atouts dans la réalisation de ses oeuvres.

img9728.jpg

Johan Djourou au vernissage de Corinne Soussana le 18 juin dernier.