C’est avec beaucoup de plaisir que le maire de Salagnon, Gilbert Durand, ""accompagné de son équipe municipale, a accueilli les Salagnardes et Salagnards lors de la traditionnelle cérémonie des vœux. Il y avait une belle assistance au foyer communal. L’année 2015 a été fortement marquée par des événements dramatiques qui ont mis au second plan le quotidien. Cependant, l’équipe municipale n’a pas ralenti ses efforts afin que les habitants du village continuent à vivre dans les meilleures conditions possibles.
L’année écoulée n’aura pas été marquée par de grandes réalisations, mais par un ensemble de travaux et d’achats qui ont permis d’améliorer le fonctionnement et la qualité des bâtiments communaux. On citera ainsi le renforcement de l’isolation thermique de la salle Laigroz. Du côté de la mairie, on retiendra le remplacement de la couverture, des portes et des fenêtres du rez-de-chaussée, ainsi que la pose de volets neufs. Autre opération, le remplacement de la couverture du lavoir sur la place du village. Dans les écoles maternelles et primaires, l’isolation des combles s’est poursuivie. Par ailleurs, la salle des Nouvelles Activités Périscolaires à l’école primaire a été repeinte, de même que les forjets et les bandeaux de l’école maternelle. Au foyer communal, c’est la couverture de l’accès en façade Ouest qui a été refaite, tandis que le revêtement de sol de la scène et de l’arrière-scène a été remplacé. Au Revolet, le bâtiment a été isolé. 
On retiendra également l’aménagement du “Pump-Track”, inauguré en avril dernier, qui a été entouré de barrières de protection, alors qu’un nouveau jeu pour enfants a été installé. Du côté du stade, de nombreux travaux ont été menés avec l’isolation des combles, le remplacement de tuiles et la rénovation de canalisations d’eau potable. Ces travaux ont pratiquement été réalisés gratuitement grâce à la société Total, qui finance ce genre d’intervention.

L’éclairage public s’étend
Du côté des voiries et des réseaux, la deuxième tranche de l’éclairage public a été réalisée pour un montant de 47 000 euros HT, financé à 80 % par le Syndicat électrification du département de l’Isère (SEDI). Le chemin du Mont de Crucilleux a quant à lui reçu un revêtement bi-couche sur environ 400 m. Le maire indiquait : «Comme je l’annonçais l’an dernier, la compétence voirie est devenue communautaire. C’est ainsi que certain nombre de travaux d’aménagement de sécurité qui auraient dû se réaliser en 2015 n’auront lieu que cette année, en particulier sur le chemin des Sables et le chemin de Rapillard.»
Au niveau des achats, le foyer a reçu de nouvelles tables et chaises représentant l’équivalent de 200 places, ainsi que de nouveaux ustensiles de cuisine. De nouveaux motifs ont été achetés pour les illuminations de Noël, ainsi qu’un chalet pour la cour de l’école maternelle. De nombreux matériels ont également renforcé l’entretien des espaces verts (élagueuse, souffleuse et débroussailleuse).
Concernant le Plan local d’urbanisme (PLU) qui aurait dû être arrêté courant décembre, il ne le sera qu’en début d’année suite à une demande de nouvelles précisions de la part du SCOT Nord-Isère et de la direction départementale.

Priorité à la place du village
En 2016, le principal objectif sera l’embellissement de la commune, avec d’ailleurs la requalification des espaces en cours. Après plusieurs projets présentés à la population, la priorité sera donnée à la place du village et la rue qui la relie à l’école. Gilbert Durand précisait : «Il s’agit bien entendu d’un projet qui s’étendra sur plusieurs années car l’investissement est lourd.» Les travaux déjà programmés en 2016 sont le remplacement des menuiseries extérieures de la mairie, l’aménagement du sas Ouest du foyer ainsi que de nouvelles peintures, la reconstruction de la rampe d’accès à la garderie, la construction de toilettes extérieures près du bâtiment du Revolet (financé par la Communauté de communes) et la 3e tranche d’éclairage public avec un renforcement sur la rue du village, ainsi qu’un enfouissement partiel des lignes électriques. En outre, suivant le programme de la Communauté de communes des Balmes Dauphinoises, le chemin des Sa-bles, le chemin de Rapillard et le chemin des Champagnes seront donc progressivement sécurisés avec la mise en place de ralentisseurs ou de chicanes.
Concernant la fiscalité locale, elle reste inchangée pour l’instant. «Je rappelle qu’elle n’a pas évolué en pourcentage depuis 2004», soulignait le maire. Du côté des rythmes scolaires, les parents sont particulièrement satisfaits du nouveau service. La gestion informatisée de la cantine et de la garderie fonctionne bien. Il reste encore à activer le règlement par prélèvement automatique. Le maire se réjouissait par ailleurs : «Actuellement, on ne parle plus de fermeture de classes, pas plus que d’ouverture, car les effectifs ont peu évolué.» 
Gilbert Durand concluait : «L’année 2016 s’annonce, une fois encore, difficile, mais restons optimistes. Il semblerait que l’activité économique redémarre avec un peu plus de croissance, ce qui devrait, peut-être, inverser la courbe du chômage. S’il ne s’agit pas d’oublier les événements dramatiques que nous avons connus, retenons le côté positif, cette mobilisation gigantesque qui montre notre solidarité dans les moments difficiles, cette solidarité qui montre combien notre pays est fort et riche de sa population.»

 

2017-01-10