Accompagner, c’est entreprendre

Accompagner, c’est entreprendre
Accompagner, c’est entreprendre
Notez cet article !

Pour parler du Réseau Entreprendre Haute-Savoie, son président Gilles Mollard revient sur quelques mots-clés. Petit lexique sensible pour chefs d’entreprise militants…

Conviction. «Si l’on veut que ce fabuleux territoire haut-savoyard continue de créer des emplois, il faut accepter d’accompagner les nouveaux chefs d’entreprise. Les nouveaux venus ont besoin des conseils des aînés sur ce chemin semé d’embûches. La richesse du territoire dépend des entrepreneurs. C’est vrai partout, mais peut-être un peu plus en Haute-Savoie où un salarié du privé sur quatre travaille en Suisse. Aux entreprises locales de contrebalancer cette dépendance à Genève.»

Sélection. «Notre mission, c’est de favoriser la création d’emplois sur le territoire. Nous privilégions les projets porteurs d’emplois. Nous n’accompagnons pas les mono-entrepreneurs. Nous n’accompagnons pas non plus ceux qui ne partagent pas nos valeurs, ni ceux qui ne voudraient pas de la démarche d’accompagnement qui fait partie intégrante de notre prestation. Nous ne faisons pas juste la banque. »

Prêt d’honneur. «Il est important pour l’entreprise, d’une part parce qu’il est à taux zéro, et d’autre part parce qu’il sécurise les banques. En moyenne, nous prêtons 33 000 euros par projet. Son effet levier est évident : si Entreprendre Haute- Savoie a prêté, les banques suivront. Il peut même avoir un effet déclencheur. Si le réseau décide d’accompagner un projet, l’analyse des risques n’est pas la même pour les banques…»

Elles sont toutes belles

Accompagnement. « Ce n’est pas un parrainage. Les lauréats sont retenus au terme d’un processus long. Avant de labelliser un projet, nous avons validé chaque étape. Puis nous choisissons la personne qui va accompagner le chef d’entreprise, en fonction du projet présenté et des lacunes identifiées. Nous croyons à la vertu de l’accompagnement du chef d’entreprise. Nous pensons que c’est utile, pour le porteur de projet comme pour nous. Le créateur signe notre charte de valeurs. Nous lui demandons de nous faire parvenir tous les mois un certain nombre d’indicateurs. C’est bien sûr le moyen de le sensibiliser à l’importance des tableaux de bord. C’est aussi un bon moyen d’identi er très en amont d’éventuelles difficultés. Dans ce cas, nous sommes capables de mobiliser très vite le réseau. Mais il faut que le créateur joue le jeu!»

Retour sur investissement. Que gagnent les chefs d’entreprise bénévoles à accompagner leurs jeunes pairs? «Des enseignements précieux, de la motivation… suivre une entreprise d’un autre domaine que le sien permet de s’ouvrir à d’autres problématiques

Reprise. « On me demande souvent de citer des exemples de “belle reprise” d’entreprise. Je n’en connais pas… ou plutôt toutes les histoires de reprise d’entreprise sont belles, parce que derrière les projets et les chiffres il y a des parcours humains, des rencontres, des dépassements. »

Projet 2018. « Nous voulons continuer à faire connaître nos missions. Le territoire mérite que l’on soutienne une trentaine de projets chaque année. Pour cela, il faudrait que nous soyons 200 adhérents. Nous sommes 160 aujourd’hui.»

Budget. « Notre fonctionnement est alimenté à 95 % par les adhérents. Nous bénéficions de très peu de fonds publics. Seule la Région intervient un peu. Quant à l’argent prêté, il vient de partenariats avec les banques. » Développement. C’est la nouveauté de l’année pour Réseau Entreprendre Haute-Savoie : « Nous avons décidé d’accompagner aussi les projets de développement d’entreprise, alors que jusqu’à présent nous n’étions que sur la création-reprise. Nous nous sommes rendu compte qu’il existe peu de dispositifs pour accompagner les changements de taille d’entreprise. Le principe de notre intervention ne changerait pas : un prêt d’honneur, un accompagnement.»


Par Philippe Claret


 

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réseaux-sociaux-ECOMEDIA

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24 Attestation parution par mail Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS


MAG ECO SAVOIE MONT BLANC


MAG ECO DE L'AIN


PUBLICITÉ

MAG L'EXTENSION


MAG ECO NORD ISÈRE



ARTICLES RÉCENTS

Quinson-Fonlupt se modernise

Quinson-Fonlupt se modernise

Archivage électronique, ERP, nouveaux équipements, nouvelle offre… L'entreprise familiale de 140 ans se refait une jeunesse. Spécialiste de la collecte et de la valorisation des déchets à Saint-Denis-lès-Bourg, Quinson-Fonlupt annonce pour la rentrée, le lancement...

Le Fumet des Dombes déjà trentenaire

Le Fumet des Dombes déjà trentenaire

L’entreprise familiale s’attache à valoriser la carpe des étangs depuis 1988. « Nous n’avons pas vu passer ces trentes années! Elles ont été riches et denses, sourit Chantal Rolland, directrice générale de l’entreprise Le Fumet des Dombes. Dès le départ, notre...

Glaces des Alpes vise l’excellence du goût

Glaces des Alpes vise l’excellence du goût

Le maitre artisan glacier annécien élabore glaces et sorbets de qualité pour les restaurateurs et glaciers de France. Avec 200 parfums au catalogue, Glaces des Alpes met l’eau à la bouche. La société d’Allonzier-la-Caille, créée il y a trente ans par deux amis...

L’abbaye d’Aulps s’ouvre à la réalité augmentée

L’abbaye d’Aulps s’ouvre à la réalité augmentée

Le site cistercien du Haut-Chablais propose depuis mi-juillet des visites en réalité augmentée, smartphone en main ou, encore plus immersif, casque sur les yeux. C’est une première pour un site touristique en Pays de Savoie : l’abbaye d’Aulps propose une visite en...

Saint-Genix : le sein des saints de la brioche

Saint-Genix : le sein des saints de la brioche

La brioche fourrée de pralines, spécialité de Saint-Genix-sur-Guiers, connaît un succès légendaire. La légende raconte que Sainte-Agathe, martyre sicilienne du IIIe siècle eut les seins coupés parce qu’elle n’avait pas abjuré sa foi mais qu’ils repoussèrent...

Fruité, une usine qui a du jus !

Fruité, une usine qui a du jus !

Visite du site Fruité de La Roche-sur-Foron, où 160 millions de briques de jus de fruits et autres boissons sans alcool sont fabriquées tous les ans. C'est à La Roche-sur-Foron que sont fabriqués les jus de fruits bio et non bio des marques Pressade et Fruité (les...

RECEVOIR LES ACTUS ECOMEDIA :

Articles Premium

ARTICLES PREMIUM


ARTICLES PREMIUM

This category can only be viewed by members.

Conjoncture : pourquoi l’économie régionale a ralenti

Conjoncture : pourquoi l’économie régionale a ralenti4 (80%) 1 vote Selon l’INSEE Auvergne-Rhône-Alpes, l’économie régionale enregistre au premier trimestre 2018 un léger coup d’arrêt consécutif à une année 2017 très, ou trop, dynamique. Explications… «On a vécu, globalement, une année 2017 particulièrement dynamique, à la fois sur les plans national et international, avec un impact […]

Contenu reservé aux abonnés premium

Je me connecte → log in

Je m’abonne → Premium Digital un an, Premium Digital 1 jour, Premium Digital 1 semaine, Premium Digital 1 mois or Premium Digital 6 mois

Besoin d'aide ? → digital@groupe-ecomedia.com