Au terme de l’un des votes (effectué par les journalistes accrédités pour la finale de la Coupe du Monde de la FIFA 2006) les plus serrés de l’histoire de la reine des compétitions, le français Zinédine Zidane s’est vu décerner le Trophée du Ballon d’Or adidas de la Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006. Bien que la France n’ait pas conquis son deuxième titre mondial, son numéro dix a été élu meilleur joueur de la compétition allemande, devant le défenseur italien Fabio Cannavaro et son coéquipier Andrea Pirlo, gratifié de 715 voix.

Ballon d’Argent adidas : Cannavaro
Fabio Cannavaro s’est offert le luxe de tenir à bout de bras le prestigieux Trophée en or massif. Irréprochable tout au long de la compétition, le défenseur central azzurro a formé le pilier d’une arrière-garde exceptionnelle qui n’a encaissé que deux buts en terres allemandes. Très attentif au marquage et d’une rapidité remarquable en couverture, il a contribué à la réussite de son équipe par son expérience et son intelligence.

Pour ne rien gâcher, le capitaine italien s’est révélé un leader exemplaire sur le terrain. Toujours là pour donner de la voix et remettre de l’ordre dans l’équipe, il a rendu une copie très propre à chacune de ses sorties et commis très peu de fautes.

Ballon de Bronze adidas : Pirlo
Le troisième meilleur joueur de la Coupe du Monde de la FIFA 2006 n’est autre que l’Italien Andrea Pirlo. Combinant les qualités du milieu récupérateur à celles du milieu créatif, le solide Rossonero est l’un des joueurs les plus complets au monde. En Allemagne, il a réalisé une excellente Coupe du Monde de la FIFA, couronnée par le titre d’Homme du Match d’une finale spectaculaire.

img299.jpg

Le Capitaine de l’équipe italienne Fabio Cannavaro a en effet de quoi sourire : champion du monde 2006, il est « jugé » ballon d’argent par le Trophée du Ballon Adidas, derrière le français Zinédine Zidane (ballon d’or) et devant son co-équipier Andrea Pirlo (ballon de bronze)