Le projet d’accord, dont discutent ce vendredi matin les partenaires sociaux gestionnaires du régime de retraite complémentaire des salariés du privé, prévoit d’indexer les pensions sur l’inflation pendant quatre ans. En novembre, date de la prochaine revalorisation, elles pourraient croître de 1,1 %.

Lire l'article originel >>