Le nombre de jeunes faisant appel à l’aide sociale est en constante augmentation en Suisse. En effet, dans les villes, mais aussi dans les agglomérations, un jeune sur quinze y recourt. C’est pourquoi, la Conférence suisse des institutions d’action sociale (CSIAS) tire la sonnette d’alarme. Les jeunes, 18-25 ans, sont le groupe d’âge qui a le plus souvent besoin de l’aide sociale (3.9%). La principale action pour contrer ce fléau serait d’ajouter deux années supplémentaires dans le cadre de l’école obligatoire. Les élèves finiraient ainsi à l’âge de 18 ans au lieu de 16ans. En outre, la CSIAS souhaite offrir aux jeunes ayant des difficultés une formation de deux à trois ans pour les remettre à niveau.

img1882.jpg

Trouver des solutions concrètes pour les jeunes