C’est avec stupeur que nous avons appris la disparition d’Aimé Signol. ""Il s’en est allé après avoir courageusement lutté contre la maladie. Aimé Signol était né le 10 janvier 1930 à Montcarra. Il était le deuxième d’une fratrie de huit enfants. Il a très vite appris le métier de boucher, qu’il exerçait avec passion. Il a fait son armée au Maroc, en 1950. C’est en 1954 qu’il rencontre Madeleine Bonnaire, dite Maddy. Le couple se mariera et de cette union naîtront deux fils : Richard et Marc.
Boucher à Lyon puis à Bourgoin, c’est finalement à Saint-Savin qu’Aimé Signol s’installera en 1962,  jusqu’à sa retraite. Il avait alors repris le commerce de boucher-charcutier de ses beaux-parents. Après, à son tour, avoir cédé la boucherie à son fils Marc, il a eu plaisir à revenir donner un coup de main pendant encore de nombreuses années.
Au fil des années, la famille s’est agrandie et ce bon père fut un merveilleux grand-père pour ses quatre petits-enfants : Gaëlle, Laetitia, Maxime et Arnaud. Ensuite,  Aimé a eu le bonheur de voir arriver sept arrières petits-enfants. Ils les avaient surnommés ses “rayons de soleil”. Aimé Signol laissera le souvenir d’un homme gentil, bon vivant et travailleur. Il accueillait toujours les clients avec une pointe d’humour que nul n’oubliera. Toutes nos condoléances à sa famille.
C. Muet

2017-03-11