Le spectacle « Aldjia, la femme divisée » a lieu ce dimanche à 17h au Théâtre de Carouge – Salle Gérard-Carrat (rue Ancienne 39, 1227 Carouge).

L’histoire
« Aux premiers jours du joli mois de mai 2004 j’écrivais pour la comédienne Laurence Montandon un monologue inspiré de l’histoire de la femme du Lévite, cette femme que le « Livre des Juges » de l’Ancien Testament nous dit avoir été violée dans la ville de Guibaa par une bande de vauriens, ne laissant derrière eux que son cadavre, découpé par le mari de cette femme en douze morceaux.
La Bible la laisse sans nom, sans une parole. Je la nommerais Aldjia, mon monologue serait sa parole… » C’est ainsi que Jacques Probst introduit « Aldjia, la femme divisée », l’un de ses textes les plus forts et les plus émouvants.

img2815.jpg

Dimanche 25 mars à 17h