Pour l’année internationale de la pomme de terre, l’Alimentarium, Musée de l’alimentation, organise un grand week-end portes ouvertes autour du tubercule bien connu de nos potagers. Au programme, « la pomme de terre dans tous ses états » à découvrir avec des visites du jardin, des animations, ou au travers de surprenantes dégustations et des découvertes culinaires inédites.

L’année 2008 a été décrétée année internationale de la pomme de terre par la FAO (Food and Agriculture Organization). Originaire des Andes, où elle est consommée depuis plus de 8’000 ans, la pomme de terre est actuellement cultivée sur près de 200’000 km² partout dans le monde. Avec une production de plus de 325 millions de tonnes (2005), elle représente la quatrième culture vivrière mondiale après le maïs, le riz et le blé.

Pour honorer ce tubercule arrivé au XVIe siècle en Europe grâce aux Espagnols, l’Alimentarium, Musée de l’alimentation – une fondation Nestlé, ouvrira gratuitement ses portes aux visiteurs pour un week-end entièrement dédié à la reine de nos potagers. Cet événement s’inscrit également dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, qui proposent cette année de découvrir des «Lieux de délices».

Des visites animées du jardin permettront de découvrir l’épopée de la pomme de terre à la conquête du monde, avec plus d’une dizaine de variétés de pommes de terre ainsi que des légumes arrivés au même moment d’Amérique du Sud. Des démonstrations autour de l’amidon mettront en évidence la sorte de patates à utiliser pour confectionner des frites, un gratin ou une purée. Dans la cuisine interactive du Musée, un chef fera déguster des confitures à base de pommes de terre et le fameux «chuño» andin. Et dès 11h30, les palais gourmands pourront se régaler avec les variations culinaires aussi originales qu’exquises préparées par les cuisiniers de l’Alimentarium.

img10195.jpg

Les 13 et 14 septembre prochains se tiendront des portes ouvertes à l’Alimentarium avec au programme: «La pomme de terre dans tous ses états».