Le constructeur allemand Mercedes, premier actionnaire de l’écurie McLaren-Mercedes, serait prêt à laisser partir le double champion du monde Fernando Alonso. Cette décision, avalisée par tous les partenaires de l’écurie, y compris le patron Ron Dennis, s’expliquerait par la nette détérioration des relations personnelles entre Alonso, Lewis Hamilton, son coéquipier et Ron Dennis. S’il venait à quitter McLAren, Alonso pourrait bien revenir chez Renault, écurie avec laquelle il a remporté 2 titres de champion du monde en 2005 et 2006. Affaire à suivre.

img6611.jpg

Alonso, champion du monde ou pas, pourrait quitter McLaren à la fin de la saison.