Le réseau de dépôts-vente Troc.com peut être une précieuse aide pour arrondir ses fins de mois et même apporter de substantiels gains d’argent lorsque la conjoncture économique tourne au ralenti. Affaires à suivre avec Troc.com.

Vendre ses objets devenus inutiles, encombrants ou pour tout autre raison, via des magasins spécialisés peut être une source de revenus à ne pas négliger, voire importante. Avec plus de 180 magasins, Troc.com est justement le leader européen de la profession avec une particularité extrêmement pratique: chaque objet mis en vente dans l’un des magasins est photographié, documenté, estimé et mis immédiatement en ligne sur le site web (+ de 300’000 articles sont en ligne sur www.troc.com). Troc.com offre un service complet et compte bien faire gagner de l’argent aux déposants. Et cela tombe bien! Selon une étude récente, gagner de l’argent est la principale motivation des utilisateurs de ce système. Au moment donné où le pouvoir d’achat est susceptible d’être fragilisé, le service Troc.com peut donc s’avérer essentiel pour conjurer le sort et favoriser la bonne marche de l’économie, qu’elle soit domestique ou sociétale. Interview de Fabien Dousse, directeur du réseau de franchises Troc.com pour la Suisse romande.

Quel est le message que vous souhaitez passer aux consommateurs?
Ils sont au nombre de deux: «Vous voulez vendre votre mobilier sans y passer tout votre week-end?» Confiez-nous vos objets, nous les vendrons pour vous. Et le second: «Venez faire de l’argent avec nous». C’est un message direct mais c’est la réalité! Un constat qui s’appuie sur un sondage BVA que nous avons effectué voici 1 an. L’une de nos communications est à ce titre très explicite: elle met en scène un très beau canapé design où est inscrite la formule «Oublié chez vous 0.-, Vendu chez nous Fr. 650.-»…Ca a le mérite d’être clair!

Expliquez-nous comment fonctionne votre prestation de service?
C’est assez simple. Vous nous apportez vos objets, ou, dans le cas contraire Troc.com peut vous proposer une solution de transport. Ensemble nous fixons le prix de vente et finalisons un contrat qui vous garantit la vente aux prix contractuels et la couverture en assurance de vos biens. En fin de mois, vous recevez à domicile un décompte des ventes effectuées, ainsi que le paiement du produit de vos ventes, par virement bancaire, déduction faite de la TVA et d’une commission allant de 29 à 39 %. Après deux mois d’exposition, vous pouvez reprendre les objets non vendus sans aucun frais ou les laisser en vente. Dans ce cas, leur prix sera baissé de 10 % tous les 30 jours.

Quel est le portrait robot du client qui fait appel à vous pour la revente?
Dans notre jargon nous l’appelons le déposant, sa motivation se retrouve dans 3 grandes catégories: 50 % des déposants nous contactent lors d’un déménagement, leur cadre de vie changeant, ils en profitent pour se défaire de leur mobilier usagé et acquérir du nouveau matériel. Environ 30 % viennent nous voir car leurs goûts changent, ils se rééquipent avec une nouvelle salle à manger et nous confient le mandat de revendre l’ancienne. Les 20 % restants, quant à eux, sont des adeptes du consumérisme tout azimut qui revendent des objets dont ils n’ont plus besoin, pour s’acheter avec le produit des ventes, un I-phone par exemple…

Si on a quelque chose à vendre ou acheter…Où peut-on vous trouver?
Nous avons 3 points de vente en Suisse Romande: Lausanne (1029 Villars-Ste-Croix), Aigle et La-Chaux-de-Fonds. A nous 3, nous totalisons 4000 m2 de surface de vente. Et nous avons également un magasin ouvert 24h/24, 7 jours/7, notre site de e-commerce
www.troc.com.

Et si des lecteurs veulent en faire leur métier, comment procéder?
Et bien, ils peuvent devenir propriétaires en franchise d’un magasin Troc.com et c’est ma fonction de les aider à concrétiser leur projet de création d’entreprise.

Quels sont les avantages d’être franchisé Troc.com?
Il y en a plusieurs. Les trois principaux étant le fait que le futur «chef d’entreprise» achètera un savoir-faire qui a fait ses preuves depuis 1982 et une assistance continue (qui lui permettront d’une part de gagner du temps dans l’apprentissage du métier et de garantir la pérennité de son entreprise), il bénéficiera d’une économie d’échelle auprès des fournisseurs référencés par l’enseigne Troc.com et jouira de la réputation de l’enseigne, de sa marque.

Quel lien y-a-t-il entre vous et le franchisé?
C’est un partenariat avec une vraie complémentarité d’intérêts entre lui et moi, du Win-Win.
Pendant toute la période qui va précéder l’ouverture de son point de vente, je vais l’épauler dans la recherche de son local, dans la négociation du bail à loyer, dans l’obtention du financement bancaire, dans le recrutement de son personnel, bref dans toutes les étapes nécessaires à l’ouverture de son magasin. Ce jour là, le franchisé va commencer son activité avec Fr. 0.- en caisse et 12 mois plus tard, il achèvera son 1er exercice fiscal avec un chiffre d’affaires qui avoisinera le million…Rien ne me fait plus plaisir et me conforte dans la pensée de Mathurin Régnier, qui a écrit: «Qui ose a peu souvent la fortune contraire».

Pourquoi participer à «Place des Affaires» et de la Franchise 2009?
Car c’est un salon pour les professionnels et ouvert au public. Notre stand aura deux vocations: présenter notre métier, le dépôt-vente; et pour ceux qui désirent en faire le leur, expliquer notre concept de franchise.

img11444.jpg

Fabien Dousse, dans son magasin de Lausanne (1029 Villars-Ste-Croix)