Les opposants à l’énergie nucléaire étaient une cinquantaine à défiler jeudi devant l’OMS pour que l’Organisation internationale retrouve sa liberté d’action dans le domaine du nucléaire. Après une marche au départ de l’ONU, une action de présence permanente a été instaurée devant l’OMS. Les opposants dénoncent l’accord entre l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et l’OMS qui empêche cette dernière d’aider les victimes de Tchernobyl.

img3312.jpg

L’Esplanade des Nations peut aussi servir pour les manifestaitons