C’est une journée ordinaire. D’abord, on la regarde de loin : apparemment, elle ne présente aucun signe particulier. Pas de rythme, pas d’aventure, aucune surprise. Puis on s’en approche : on pénètre dans les entrailles des personnages, on regarde leur peau à la loupe, on tâte leur ossature, on examine tout en détail. Et voilà que cette journée si banale devient une énigme, un paysage mystérieux, une odyssée. Après son excellent Frankenstein, Guilherme Botelho continue son voyage au-delà des apparences en traversant le miroir de nos quotidiens. Ses danseurs le brisent avec une énergie brute, viscérale, vitale, dans une scénographie sonore où sons et musiques se mêlent pour créer de véritables décors. Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter le site suivant : http://www.batie.ch/approcher-la-poussiere.html .

img6108.jpg

Le spectacle se tient au forum de Meyrin jusqu’au 8 septembre prochain