Le tribunal de Strasbourg doit décider jeudi l’avenir des 270 salariés de l’aciérie Ascoval à Saint-Saulve (Nord). L’offre de reprise de British Steel semble favorite.

Crédit des images : www.lemonde.fr

Lire l'article originel >>