C’est l’histoire d’un amour réciproque entre vassal et souveraine: le chevalier Ariodante et la princesse Ginevra se jurent une fidélité éternelle. Mais le traître Polinesso fait passer la jeune femme pour une impudique, par jalousie et tromperie. Désespoir, suicide manqué et tournoi mortel seront nécessaires au rétablissement de la vérité. Ils offrent aussi à Haendel prétexte à composer son ouvrage lyrique le plus parfait, sublime chant de solaire félicité ou de lamentation nocturne, écrit pour les plus grands gosiers de l’époque. Pour de plus amples informations sur cet opéra, vous pouvez consulter le site suivant : http://www.geneveopera.ch/index.php?id=3&prod=201&saison=07-08 .

img6860.jpg

L’opéra aura lieu du 11 au 17 novembre prochain au Grand Théâtre de Genève.