Avec ce nouveau élan, le président Simon Lamunière, le directeur Thomas Hug et leur Comité voulaient faire de artgenève un salon d’art contemporain et d’art moderne de haute exigence, proposant une programmation originale dans un cadre raffiné et à taille humaine.
Avec une quarantaine de galeries internationales de qualité, une visibilité importante aux acteurs de la scène artistique, comme les fondations et les collections, un riche programme d’expositions non-commerciales et des éditeurs de livres et de magazines d’art proposant un espace accueillant et confortable pour les visiteurs, les objectifs ont été atteints.

Au niveau commercial, ils l’ont même été dès la soirée de vernissage privée précédant l’ouverture et fréquentée par un millier d’amateurs d’art, de collectionneurs, de critiques et de commissaires. De nombreuses ventes se sont également finalisées le dernier jour du Salon.

Les expositions non-commerciales ont également très bien fonctionné tout comme les événements parallèles, à l’image par exemple de Tino Sehgal à la Villa Sarasin.

La qualité de présentation, intimiste et soignée a été appréciée par les 7’500 visiteurs, tout comme par les galeristes qui se sont déclarés prêts à revenir lors de la prochaine édition.

Afin de renforcer cette nouvelle identité et de s’insérer au mieux dans le calendrier international des salons d’art contemporain, les propriétaires de la manifestation, Palexpo SA, et le nouveau Comité ont décidé d’organiser cette prochaine édition du 31 janvier au 3 février 2013.

img18961.jpg

prochaine édition du 31 janvier au 3 février 2013.