L’Aide Suisse aux Montagnards (ASM) lance, à partir du 28 janvier, sa collecte annuelle, qui se déroulera jusqu’au 9 février. Cette fondation d’utilité publique en appelle à la solidarité en faveur de la population de montagne. Il est important pour la Suisse, tant du point de vue économique que culturel, que ses régions de montagnes restent des lieux de vie, de travail et de détente. La campagne de l’ASM démontre combien il est essentiel de soutenir les montagnards.

Deux semaines durant, l’ASM invite le public à s’intéresser de près à la population de montagne. Par des annonces, des affiches, ainsi que des interventions à la télévision, elle en appelle à la solidarité envers les habitants des régions suisses de montagne. Le patrimoine, que la population de montagne s’est créé depuis des générations est menacé. Comme les revenus ne sont bien souvent pas suffisants pour les faire vivre, les montagnards sont contraints de quitter leurs domaines et leurs fermes pour se construire une existence ailleurs. Or, pour que les régions de montagne restent des lieux de vie et de détente, et pour éviter que les villages ne soient désertés et que les vallées se dépeuplent, il est essentiel de soutenir la population montagnarde.

L’ASM s’investit, en appliquant le principe d’une “aide à l’autonomie”, dans le but de donner à la population de montagne la possibilité d’améliorer ses conditions de vie. Les sujets de la campagne de cette année présentent des projets orientés vers l’avenir, réalisés par des montagnards motivés, avec le soutien décisif de l’ASM: ouverture d’une ferme touristique expérimentale en Valais, nouvelles places d’apprentissage dans les Grisons, reconstruction d’une liaison par téléphérique, qui avait été détruite par les intempéries, dans le canton d’Uri. Des exemples parmi les centaines de projets, que l’Aide Suisse aux Montagnards soutient annuellement, dans toute la Suisse.

img7629.jpg

Pour l’ASM, les villages de montagne inhabités et les vallées dépeuplées ne sont pas une fatalité.