L’UIT et l’Association GSM ont d’un commun accord décidé de renforcer leur coopération pour améliorer l’accès aux services téléphoniques mobiles afin de réduire la fracture numérique dans les pays les moins avancés et dans les pays en développement. Un protocole d’accord a été conclu par le Secrétaire général de l’UIT, Dr. Hamadoun Touré, et le Responsable des relations avec les administrations et des questions de réglementation de l’Association GSM, M. Tom Phillips, à l’occasion du Colloque mondial des régulateurs qui a lieu actuellement à Dubaï. Il vise essentiellement à stimuler le développement de l’infrastructure des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans les pays en question, répondant ainsi à l’objectif général de mise en oeuvre des orientations du Sommet mondial sur la société de l’information, Genève 2003 et Tunis 2005, et de la Conférence mondiale de développement des télécommunications, Doha 2006.

img2250.jpg

Cette association permettra de réduire la fracture numérique dans les pays moins avancés