Depuis juin 2016, l’indicateur avancé de l’économie genevoise (ICO), qui anticipe de quelques mois la conjoncture économique à Genève, enchaîne des mouvements mensuels de sens contraire. Il s’affaiblit légèrement au quatrième trimestre 2016. En l’absence d’une orientation claire, aucune reprise économique n’est en vue à Genève d’ici à l’été 2017.
L’indicateur avancé de l’économie genevoise change de nom et devient IREG-CCIG-OCSTAT (ICO), au lieu de LEA-Pictet-OCSTAT (LPO). Il s’inscrit désormais dans un nouveau partenariat entre l’OCSTAT, la Chambre de commerce, d’industrie et des services de Genève (CCIG) ainsi que l’Institut de recherche appliquée en économie et gestion (IREG), qui est commun à l’Université de Genève et à la Haute école de gestion (HEG).
Pour en savoir plus
Tableau disponible sous : Indicateur conjoncturel avancé ICO.
img21865.jpg