Pour la quatrième année consécutive, un jury composé de 65 journalistes spécialisés de grand renom, originaires de 32 pays, a couronné le moteur Audi TFSI 2,0 de l’Award « International Engine of the Year » dans l’éventail des 1,8 à 2,0 litres. D’après les spécialistes, le moteur développé par Audi a établi des « références en termes d’efficacité et de puissance dans sa catégorie et il est un propulseur exemplaire extrêmement polyvalent, représentant la solution idéale pour de nombreux modèles ». Le constructeur allemand a été le premier constructeur au monde à associer l’injection directe d’essence à la suralimentation par turbocompresseur. Le TFSI 2,0 l a débuté sa brillante carrière en été 2004, implanté sur l’Audi A3 Sportback. Au cours des quatre dernières années, il a non seulement remporté quatre fois le titre « International Engine of the Year » mais aussi convaincu plus d’un million de clients de par le monde.

La version la plus récente et la plus puissante de ce vainqueur en série catapulte avec un couple maximal de 350 Newton-mètres, disponible entre 2 500 et 5 000 t/mn, les voitures de sport Audi TTS Coupé et Roadster, qui viennent d’être présentées. Ce puissant moteur de 272 Ch (200 kW), associé à la boîte à double embrayage S tronic optionnelle, fait bondir le TTS Coupé de 0 à 100 km/h en 5,2 secondes seulement. Très efficace, il peut se targuer d’une sobriété hors pair. En effet, il ne consomme que 7,9 litres d’essence (95 octanes) aux 100 km. Le moteur TFSI 2,0 est implanté sur l’Audi TT Coupé et Roadster, S3, A4 Cabriolet ainsi que sur l’A6 ou l’A6 Avant, décliné en trois classes de puissance 170 Ch (125 kW), 200 Ch (147 kW) ou 265 Ch (195 kW).

img9240.jpg

L’Audi 2,0 TFSI décroche l’Award «International Engine of the Year» 2008.