Le Conseil d’Etat s’est engagé à simplifier les procédures de l’administration genevoise.
A cet effet, le Département de la solidarité et de l’emploi (DSE) et le Département des constructions et des technologies de l’information (DCTI) ont décidé d’alléger et de raccourcir le processus d’autorisation de construire pour les entreprises de certaines branches économiques.
Ces dernières sont désormais exemptées de l’examen préalable obligatoire des plans par l’Office cantonal de l’inspection et des relations du travail (OCIRT). Cette décision touche aussi bien les entreprises concernées que leurs bureaux d’architectes et leurs régies implantés dans le canton de Genève.
Branches économiques concernées.
Les branches économiques dispensées de l’examen préalable obligatoire des plans des entreprises sont les suivantes : locaux au gré du preneur, agences bancaires, agences de presse, agences de publicité, agences de travail temporaire, agences de voyages, agences immobilières, associations, auto-écoles, bureaux d’architectes, commerces de détail alimentaire (sauf les entreprises de fabrication et de transformation des denrées alimentaires), commerces de détail non alimentaire de moins de 100m2 (excepté les pharmacies), études d’avocats et de conseils, études d’ingénieurs, informatique, oeuvres de bienfaisance, paroisses, ramonage, régies, réparation d’articles personnels et domestiques.

img58.jpg

Trop de procédures tuent la procédure