Cette idée, déjà brandie par le gouvernement Salvini, se traduirait par l’émission de «mini-BOTS», des bons du Trésor italien.

Crédit des images : www.lefigaro.fr

Lire l'article originel >>