La Banque Cantonale de Genève a tenu ce jour sa 15e assemblée générale en présence de 460 actionnaires, représentant 85% des droits de vote. Les actionnaires ont approuvé les comptes 2008 et décidé le versement de dividendes totalisant 6% du nominal. A l’issue de l’assemblée générale, Madame la conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey, cheffe du Département fédéral des affaires étrangères DFAE s’est exprimée. « Cette banque, c’est ma banque préférée », a-t-elle déclaré, en provoquant un tonnerre d’applaudissements. Egalement présent, Monsieur David Hiler, président du Conseil d’Etat a estimé que la BCGE « mérite les éloges du Conseil d’Etat, des autres actionnaires et de la population genevoise ».

Incidence limitée de la crise sur la profitabilité
Lors de l’assemblée, Michel Mattacchini, président du conseil d’administration, s’est réjoui de la forte progression du nombre de clients et des avoirs gérés et administrés. Il a rappelé que la banque avait su tenir ses clients et elle-même à l’abri des grands produits financiers destructeurs de valeurs qui ont défrayé la chronique en 2008. Michel Mattacchini a également souligné que la migration de la banque sur une nouvelle plateforme informatique
ait pu être réalisée conformément au plan. Il s’est félicité du rehaussement, par l’agence de notation Standard & Poor’s, du rating de la BCGE, le 12 décembre dernier.

Dividendes de 6%
L’assemblée générale a approuvé les comptes 2008 et procédé à la répartition du bénéfice disponible de CHF 68.1 millions. Elle a voté la proposition de dividendes de 6% du nominal (inchangé) et de versement à l’Etat de CHF 4.3 millions en remboursement des avances faites par ce dernier pour les frais de fonctionnement de la Fondation de valorisation.

Poursuite de la modernisation
Blaise Goetschin, président de la direction générale, a relevé que la banque est en bonne position stratégique et axe son développement sur le long terme au travers de l’infrastructure, du marketing et de la formation. L’élargissement de la base de fonds propres, un programme ambitieux annoncé en assemblée générale il y a quatre ans, se poursuit et l’établissement se rapproche de l’objectif du milliard de francs (CHF 912 millions à la fin
2008). Le CEO a souligné la qualité des bénéfices, de la profitabilité, et leur bonne résistance face à la crise. Il a aussi mis l’accent sur la maîtrise des charges.

Nouveau membre du comité de contrôle de la BCGE
Jean-Blaise Conne, membre du comité de contrôle de la banque, ayant souhaité mettre un terme à son mandat, le Conseil d’Etat a nommé son successeur en la personne de Denys Chamay. Cette nomination a pris effet au 1er janvier 2009. Denys Chamay a effectué sa carrière dans plusieurs banques aux Etats-Unis, à Vienne et à Genève. Depuis 2008, il est président de l’IOAC (Independent Oversight Advisory Committee) du BIT. Au nom du conseil d’administration, Michel Mattacchini a remercié M. Jean-Blaise Conne pour son activité très
engagée durant neuf ans.

img12592.jpg

La BCGE garde intact son dividende en dépit de la conjoncture.