Le Ministère public a requis 16 mois de prison avec sursis à l’encontre de Gilbert Duchoud dans le cadre des malversations de la BCV. Il a en effet estimé qu’il avait tenu un rôle prépondérant dans l’affaire. Le Parquet a requis entre 180 et 360 jours-amende pour les cinq autres accusés. Il les a reconnus coupables de faux dans les titres, de gestion déloyale et de faux renseignements sur des entreprises commerciales. En outre, le Ministère public a abandonné les accusations de blanchiment d’argent et celles d’escroquerie qui visaient Gilbert Duchoud.

img7150.jpg

16 mois de prison ont été requis à l’encontre de Gilbert Duchoud.