La Suisse aurait besoin d’augmenter la capacité d’accueil des facultés de médecine. Le Conseil suisse de la science et de la technologie (CSST) a lancé un cri d’alarme. Le système de santé a besoin de davantage de médecins formés pour fonctionner. La Suisse limite strictement l’accès aux études de médecine. Cette année, plus de 2000 jeunes souhaitaient entreprendre cette voie de formation, mais seulement 984 places étaient disponibles. Pendant ce temps, le système de santé ne fonctionne que grâce à un afflux croissant de médecins étrangers, indique le CSST dans une étude publiée sur mandat du Secrétariat d’Etat à la recherche. A noter également que le pourcentage de médecins assistants venus d’Europe a plus que doublé sur les 7 dernières années, passant de 16 à 39%.

img6712.jpg

Davantage de places d’étude en médecine sont exigées.