L’agence d’information britannique Reuters, qui emploie 500 personnes à Genève notamment, a accepté mardi, d’être rachetée par son concurrent canadien Thomson. Thomson déboursera quelque 20,6 milliards de francs en vue de devenir l’un des deux plus grands groupes d’informations financières au monde avec l’Américain Bloomberg. La fusion mène a une nouvelle entité baptisée Thomson-Reuters. Thomson détiendra 70% des actions de cette nouvelle entité. Elle sera dirigée par Tom Glocer, actuel directeur général de Reuters. La transaction doit encore être validée par l’autorité de régulation.

img3649.jpg

Reuters devient Thomson-Reuters