Le Conseil d’Etat a approuvé ce mercredi 21 juin les comptes 2005 de SIG qui montrent un résultat net de MCHF 121 (contre MCHF 91 en 2004).

Ces bons résultats donnent à SIG la capacité d’appréhender avec optimisme et réalisme les enjeux économiques et industriels à venir et d’envisager des dépenses d’investissements évaluées à près de CHF 1,3 milliards sur les 5 prochaines années. Ces investissements sont destinés à assurer la sécurité d’approvisionnement en énergie du Canton de Genève ainsi que la qualité et la fiabilité de toutes ses prestations dans le domaine des énergies de réseaux, de la fourniture d’eau potable, du traitement des eaux usées et des déchets ménagers et industriels. De plus, un ambitieux programme de maîtrise de l’énergie de 21 millions de francs va être lancé pour ramener en 2011 la consommation d’électricité par habitant à un niveau équivalent à celle de 1990.

Les chiffres
Sur le plan financier, 2005 est une bonne année pour SIG. Ses produits ont atteint CHF 924 millions, en hausse de 7% sur 2004, le résultat net a atteint CHF 121 millions, en amélioration de 33% par rapport à 2004 et son cash-flow libre a atteint CHF 138 millions, en hausse de 32% sur 2004. Avec en outre une dette réduite de CHF 1 milliard à CHF 400 millions en 7 ans, SIG peut aborder les enjeux économiques et industriels à venir avec optimisme et réalisme, et peut envisager en particulier le financement de dépenses d’investissement évaluées à près de CHF 1,3 milliards sur les cinq prochaines années. Plusieurs projets énergétiques sont en cours d’étude et concernent la distribution de chaleur, l’approvisionnement en électricité ou le développement des énergies renouvelables.

Mesures d’économies à intensifier
SIG – dont la stratégie est axée depuis plusieurs années sur le développement durable – s’engage désormais plus concrètement encore pour l’efficacité énergétique par le lancement de son programme « Maîtrise de l’Energie ». Dès 2007, 21 millions de francs seront alloués sur 5 ans à ce programme destiné à sensibiliser et encourager les Genevois à modérer leur consommation énergétique sans altérer leur confort. Objectif : ramener en 2011 la consommation d’énergie par habitant équivalente à celle mesurée en 1990, soit un total par habitant d’environ 5’880 kWh. Par le biais de différentes mesures encore à l’étude (intensification des audits énergétiques, promotion des éclairages à basse consommation, auto-évaluations énergétiques, etc.), il s’agira non seulement de stabiliser la tendance à la hausse de la consommation énergétique des Genevois (actuellement près de 2% par an) mais bien de l’infléchir. Cela devient non seulement essentiel mais est aussi possible.

Le juste prix !
Janvier 2007 verra une baisse globale moyenne des prix de l’électricité de 7 à 10% en raison de la baisse des tarifs d’acheminement et 21 autres millions de francs seront attribués aux clients par anticipation de cette baisse durant l’été 2006. Garantir aux clients un prix juste et transparent en consommant mieux et moins fait partie des ambitions de SIG.

img143.jpg

« Des genevois heureux » pourrait être la devise SIG