La fréquentation des domaines skiables suisses a sans surprise été marquée par les mauvaises conditions climatiques. Même si les stations ont été différemment impactées selon leur taille et leur altitude, les journées-skieurs totales de la saison se sont réduites à 24,2 millions, par rapport aux 28,3 millions réalisées la saison précédente, soit une baisse globale de 14,2%. Le Valais en réalise 36% et les Grisons 30%.

La réduction des journées-skieurs touche bien davantage les petites stations que les grandes. Ainsi, les stations majeures ont limité leur baisse de fréquentation à 4,9%, alors que les autres subissent une baisse moyenne de 37,5%. A noter que la plupart des stations importantes se situent à des altitudes plus élevées que les petites exploitations. Elles sont en outre généralement mieux équipées pour palier au manque d’enneigement naturel. L’évolution des journées- skieurs est donc en général relativement corrélée avec l’altitude des stations, outre certains facteurs régionaux.

L’évolution de la fréquentation par rapport à la saison précédente fait apparaître une tendance à la baisse des journées-skieurs pour les stations dont l’altitude moyenne est inférieure à 2200 mètres. Les conditions de l’hiver 2006/07 ont été très défavorables à certaines stations, tout particulièrement les petites stations de moyenne montagne. Certaines régions, qui ne comptent que des stations de ce type, ont vu leur fréquentation fortement chuter. Les cantons d’Appenzell, de Fribourg, du Jura, de Neuchâtel ont été particulièrement exposés. C’est bien évidemment les cantons alpins du Valais et des Grisons, comportant des grandes stations et des altitudes supérieures à la moyenne, qui subissent la régression la plus limitée.

Si la totalité des stations de ski du Valais et des Grisons ont malgré tout été ouvertes au moins une partie de la saison, 10 % des stations du canton de Saint-Gall n’ont pas ouvert et 20 % des stations du canton de Vaud. Les cantons de Berne et Neuchâtel sont encore plus touchés, avec respectivement 40% et 75% des stations qui sont restées fermées durant toute la saison.

Aux Grisons, 74% des stations ont été ouvertes au moins 12 semaines durant la saison, 70 % en Valais, 55 % à Saint-Gall, mais seulement 33 % dans le canton de Vaud et 27% à Berne. Hormis les stations proposant du ski d’été, la saison la plus longue en station a duré 155 jours en Valais et dans les Grisons. A noter également la performance du glacier des Diablerets, qui, avec 163 jours d’ouverture, présente la saison la plus longue.

img6398.jpg

L’hiver 2008 s’annonce-t-il meilleur?