Les premières sélections suisses pour les championnats du monde de billes se dérouleront au Centre Commercial de Matran. Les billes sont au minigolf ce que le minigolf est au golf : on peut y jouer pour le simple plaisir, ou s’entraîner pour devenir le meilleur. Des règles précises, des parcours spectaculaires et des arbitres professionnels rendent ce jeu aussi sympathique qu’exigeant. Les 12 finalistes régionaux se retrouveront mi-avril au Letzipark de Zurich et le meilleur d’entre eux défendra la Suisse au Mondial 2008 en France. Lancement de l’opération : mercredi 26 septembre à Matran Centre.

Une douzaine de pays, plus de 60 villes, des milliers de participants, en plus d’un quart de siècle d’existence, le Mondial de Billes a acquis ses lettres de noblesse. Pour la première fois, la Suisse organise sa sélection dans 13 centres commerciaux Coop de toutes les régions, afin de trouver le représentant national à la finale mondiale de 2008.

Les parcours, composés de 5 à 7 tonnes de sable en fonction de leur longueur, mesureront entre 20 et 30 mètres. L’architecte qui les conçoit a déjà construit plus de 2000 trajets depuis 1981, date de création de la compétition. Le parcours est truffé de difficultés telles que plateaux sans rebords, virages relevés et obstacles en tous genres. Chaque joueur lance sa bille, la main devant obligatoirement reposer sur la piste. Une fois la bille arrêtée, sa position est marquée et les autres joueurs s’élancent. Le joueur qui parvient le premier sur la ligne d’arrivée gagne la séance. Les qualifiés de chaque séance jouent le samedi pour la finale régionale, et chaque vainqueur régional participe à la finale nationale. La compétition est ouverte à tout le monde dès 7 ans. Les inscriptions sont prises sur place et les joueurs passent immédiatement à l’action. Les architectes du circuit font également office d’arbitres en cas de litige. La tournée se déroule à cheval sur fin 2007 et début 2008, la Suisse romande accueillant des étapes à Matran, la Chaux-de-Fonds, Neuchâtel, Allaman, Crissier, Rennaz et Bassecourt.

img6365.jpg

Championnats du monde de billes: des sélections funs et sérieuses à la fois.