La Tunisie vient d’accomplir un bon significatif dans le classement mondial de la compétitivité globale, en se classant au 32ème rang, contre 40 l’année dernière, avançant ainsi de 8 places. Elle se positionne ainsi en tant que 4ème économie arabe et première panafricaine.

C’est ce que révèle le Rapport Mondial de la Compétitivité (Global Competitiveness Report) 2010-2011, publié le 9 septembre par le World Economic Forum (WEF). La présentation de ce rapport en Tunisie a été effectuée par l’Institut Arabe des Chefs d’Entreprise (IACE) qui constitue le point focal national pour le WEF-Davos.

Le nouveau rapport de la compétitivité, englobe 139 pays, en intégrant 6 nouvelles économies à savoir l’Iran, le Liban, Swaziland, le Cap Vert, Angola et Moldova. Pour chacun de ces pays plus de 110 indicateurs ont été présentés.
Le Classement du WEF se base sur 12 piliers qui mesurent les différents aspects socio-économiques des pays.

Les 12 piliers du CGI sont :
• Les institutions
• L’infrastructure
• La stabilité macro-économique
• La santé et enseignement primaire
• L’enseignement supérieur et formation
• L’efficience du marché des biens
• L’efficience du marché du travail
• La sophistication du marché financier
• L’aptitude technologique
• La taille du marché
• La sophistication des affaires
• L’Innovation

Le rapport de cette année inclut une étude sur la compétitivité des pays de l’Union européenne ainsi qu’une autre portant sur la robustesse et la significativité de l’indice.

La Tunisie Quatrième économie Arabe et Première Pan-Africaine
Selon ce nouveau classement, la Tunisie a préservé son statut de leader en Afrique, et elle gagne deux places au niveau arabe pour dépasser le Bahrayn et le Kuwait. A l’exception d’Emirats Arabes Unis qui a reculé avec deux positions, tous les pays classés parmi les 40 premiers, ont réalisé de bonnes performances. Toutefois la Tunisie a réalisé la meilleure performance avec 8 positions, l’Arabie Saoudite et l’Oman en second avec 7 places.
En 17ème place et avec une performance de 5 positions, le Qatar demeure pour la deuxième année consécutive en tête de classement Arabe.

Le classement de la Tunisie par pilier
Le classement de la Tunisie par pilier confirme l’évolution et le progrès réalisés. Sept piliers ont enregistré un saut positif dans le classement général, dont quatre avec plus de 10 positions, notamment « la sophistication du marché financier », « l’efficience du marché de travail », « la stabilité macro-économique » et « la sophistication des affaires » avec respectivement 29, 19, 18 et 12 positions.
Quant aux piliers « Les institutions » et « aptitude technologique », le classement n’a pas changé.

img15910.jpg

32ème rang mondial au classement du WEF 2010