Zurich, le 13 juin 2006 – Les résultats de l’Etude Manpower sur les Perspectives d’Emploi en Suisse au 3ème trimestre 2006 présentent une Prévision Nette d’Emploi de +5%, en baisse de 4 points par rapport au 2ème trimestre 2006, mais en hausse de 5 points par rapport au même trimestre de l’année précédente.

Sur la base d’un échantillon de 753 employeurs interrogés, 10% s’attendent à une augmentation de leurs effectifs, 5% prévoient une baisse et 82% n’envisagent aucun changement. A l’exception de la Suisse centrale, toutes les régions enregistrent des intentions d’embauche positives. Les prévisions sont particulièrement réjouissantes au Tessin et en Suisse orientale où la prévision Nette d’Emploi est respectivement de +13% et +12%. 5 régions sur 7 anticipent un recul de leur activité de recrutement par rapport au trimestre précédent alors que 6 régions enregistrent des perspectives de recrutement en hausse par rapport au 3ème trimestre 2005.

Sur les 10 secteurs analysés, seuls les employeurs du secteur de l’Hôtellerie et restauration indiquent des prévisions négatives ce trimestre. A contrario, les employeurs du secteur de l’Electricité, gaz et eau se montrent les plus optimistes et affichent une Prévision Nette d’Emploi de +15%. Bien que 8 secteurs sur 10 enregistrent une baisse par rapport au 2ème trimestre
2006, 8 secteurs présentent une hausse par rapport au 3ème trimestre 2005.

Résultats des régions
A l’exception de la Suisse centrale qui affiche un résultat négatif (-2%), toutes les régions enregistrent des perspectives de recrutement positives. Les prévisions sont particulièrement réjouissantes dans les régions du Tessin (+13%), de la Suisse orientale (+12%), de l’Espace Mittelland (+10%) et de la Suisse du Nord-Ouest (+6%). Avec une Prévision Nette d’Emploi de +2%, les employeurs de la région de Zurich et de la région Lémanique anticipent une activité de recrutement faible mais positive. Par rapport à son résultat mitigé du 2ème trimestre 2006 (+1%), la Suisse orientale enregistre la plus forte progression (+11 points). A l’opposé, la Suisse centrale inverse la tendance prometteuse observée au 2ème trimestre 2006 (+20%) et affiche, ce trimestre, les perspectives de recrutement les plus mitigées avec -2%. En
comparaison annuelle, la Suisse orientale (+19 points), Zurich (+9 points) et la Suisse du Nord-Ouest (+8 points) enregistrent les progressions les plus significatives.

Résultats des secteurs d’activité
Sur les 10 secteurs d’activité, 9 d’entre eux présentent des perspectives de recrutement positives. Alors que le secteur de l’Hôtellerie et restauration enregistre une prévision négative (-2%), les secteurs de l’Electricité, gaz et eau (+15%), de l’Agriculture, chasse, sylviculture et pêche (+14%), de la
Construction (+13%) et des Activités financières, assurance, immobilier et services aux entreprises (+9%) affichent les intentions d’embauche les plus élevées. Comparé au 2ème trimestre 2006, les secteurs de l’Agriculture, chasse, sylviculture et pêche ainsi que de l’Industrie manufacturière affichent
les plus fortes progressions avec respectivement +6 points et +3 points. A l’inverse, les employeurs du secteur de la Construction, qui annonçaient les perspectives de recrutement les plus élevées au 2ème trimestre 2006, anticipent le plus fort recul de l’activité de recrutement (-11 points). Avec une hausse de 16 points, le secteur de la Construction ainsi que le secteur de l’Electricité, gaz et eau enregistrent la plus forte progression par rapport au 3ème trimestre 2005. Les Services publics et sociaux connaissent également une progression intéressante de 9 points, tandis que l’Hôtellerie et la restauration reste le seul secteur qui présente une Prévision Nette d’Emploi en baisse par rapport au 3ème trimestre 2005.

Perspectives européennes
Sur les 12 pays interrogés en Europe, 10 d’entre eux enregistrent une hausse de leur Prévision Nette d’Emploi par rapport au dernier trimestre, et 6 par rapport au même trimestre de l’année précédente. L’Irlande (+22%), la Norvège (+16%), l’Espagne (+16%), l’Autriche (+14%), le Royaume-Uni (+13%) et la Belgique (+13%) affichent les intentions d’embauche les plus élevées, tandis que l’Allemagne enregistre le seul résultat négatif des 25 pays et territoires interrogés.

Perspectives dans le monde
Le Costa Rica vient de rejoindre l’Etude pour porter à 25 le total des pays analysés. Les intentions d’embauche sont positives dans 23 d’entre eux, et tout particulièrement en Inde (+43%), à Hongkong (+30%), aux Etats-Unis (+25%), à Taiwan (+23%) et au Japon (+19%) qui annoncent les prévisions
les plus élevées.

Annonce des résultats du 4ème trimestre 2006 : 12 septembre 2006

img80.jpg

10% des 753 employeurs interrogés s’attendent à une augmentation de leurs effectifs