Bourg Habitat change de nom et déménage

par | 19 Jan 2023

Le bailleur social Bourg Habitat, qui tenait sa cérémonie des vœux ce 13 janvier, a annoncé changer son identité pour mieux coller au périmètre et à l’image de l’agglomération burgienne.

Il s’appellera Grand Bourg Habitat et changera son logo pour un nouveau visuel proche de celui de « La Belle Rencontre », développé par la collectivité. Le bailleur social Bourg Habitat a annoncé le changement lors de ses vœux, vendredi 13 janvier. Un nouveau nom qui s’accompagnera d’un déménagement. La structure va, en effet, quitter l’Avenue Maginot pour installer son siège dans le quartier du Pont des Chèvres d’ici 2027-2028. L’agence du Boulevard de Brou sera fermée. Le choix de la localisation « s’inscrit dans la continuité de la réhabilitation de ce quartier populaire et la volonté politique d’y favoriser la mixité fonctionnelle, après la construction de Maison du cirque et de la maison médicale », souligne la présidente, Isabelle Maistre.

Bourg Habitat poursuit sa feuille de route élaborée en 2020, qui prévoit 18 M€ d’investissements annuels, financés à 95 % par les loyers. « Nos objectifs visent à poursuivre la transition écologique, diminuer la facture énergétique, améliorer le confort des logements et le bilan carbone de l’habitat. » Le bailleur et ses 130 salariés gèrent 5 500 logements à Bourg-en-Bresse et sa périphérie pour 11 500 locataires. Il ne construit pas de logements sociaux, mais entretient et réhabilite son parc. D’autres bailleurs se chargent de bâtir. Important tant la demande en logements sociaux reste forte, « notamment sur les petites surfaces du T1 et surtout du T2 », assure Thierry Merat, directeur intérimaire.

Si l’inflation a provoqué une hausse des loyers de 3,5 %, la crise énergétique se révèle atténuée du fait que 50 % des logements sont reliés au chauffage à bois collectif de la ville. La cérémonie a été ponctuée par l’intervention du navigateur Yvan Bourgnon, fondateur de l’association The SeaCleaners, qui vise à nettoyer les océans des déchets plastiques via une flotte de navires adaptés.


Étienne Grosjean

Photo : Thierry Mertat, Yvan Bourgnon et Isabelle Maistre. © EG

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Montagne : la Vanoise fête ses 60 ans

Le Parc de la Vanoise est le plus ancien des onze parcs nationaux de France. Ils ont été créés à la faveur d’une prise de conscience générale sur l’importance de préserver des paysages aux qualités exceptionnelles. La faune et la flore, mais aussi les hommes et les...

LIRE LA SUITE

Savoiexpo : activateur d’économie depuis un siècle

Le parc des expositions Savoiexpo, à Chambéry, accomplit sa mission de locomotive économique depuis un siècle, sans prendre une ride. Dès le Moyen-Âge, les foires structurent la vie économique des territoires. À l’époque, les seigneurs prélevaient leur part de...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS